Infection sur la toile

Magazine
Marque
MISC
Numéro
37
|
Mois de parution
mai 2008
|
Domaines


Résumé

Au cours du mois de janvier, des dizaines de serveurs web ont été piratés simultanément. L’intrus ne visait ni la gloire, ni les informations stockées sur ces serveurs. Cette offensive n’était que la première étape d’une attaque élaborée visant à installer de façon furtive des logiciels malicieux sur les ordinateurs visitant ces serveurs web. Dans cet article, nous verrons quelles ont été les modifications faites au contenu des serveurs. Nous étudierons ensuite les vecteurs d’attaques utilisés pour infecter les visiteurs et la charge active de l’attaque, c'est-à-dire le binaire qui est installé après une infection. Nous pensons que cette opération est digne de mention parce qu’elle offre un bon exemple de la nouvelle génération d’attaques que nous observons sur l’Internet. De nos jours, les attaquants veulent discrètement infecter un grand nombre de systèmes et ainsi accumuler d’importantes sommes de profit.


La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Sur le même sujet

Sécurisation d’un serveur NGINX

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
238
|
Mois de parution
juin 2020
|
Domaines
Résumé

Suite à l'annonce des principaux navigateurs de considérer les sites internet sans chiffrement comme non sécurisés, voire dangereux, à laquelle s'ajoutent les besoins de confidentialité pour les visiteurs et des règles de référencement imposées par les moteurs de recherche, il devient inimaginable de mettre en ligne un serveur sans HTTPS. Voyons donc comment mettre en place cette sécurité, facilement et à moindres frais, sur notre serveur web.

Introduction au dossier : Python au service de la recherche et l’exploitation de vulnérabilités

Magazine
Marque
MISC
Numéro
109
|
Mois de parution
mai 2020
|
Domaines
Résumé

Quand on s’adonne aux plaisirs de la sécurité informatique, il est ce moment où doivent s’aligner les idées et la pratique, c’est-à-dire la production d’une preuve de concept. Et quand il faut écrire du code, le choix du langage s’impose forcément : d’un côté, il y a les contraintes fortes qui nous donnent des possibilités restreintes, et de l’autre il y a nos bas instincts qui prennent la solution qui produira le plus rapidement possible le résultat escompté.

Attaques par fabrication de liens dans le SDN

Magazine
Marque
MISC
Numéro
109
|
Mois de parution
mai 2020
|
Domaines
Résumé

Imaginez suivre un itinéraire indiqué par votre GPS en qui vous avez toute confiance, et vous retrouver sur un chemin de terre, seul et vulnérable à une attaque par des personnes malintentionnées… Et cela à cause d’un petit malin qui a réussi à faire croire à l’algorithme de votre GPS que cette route était le moyen le plus rapide de rejoindre votre destination ! C’est le sort que nous réserve cet article, avec dans le rôle du GPS un contrôleur SDN (ONOS) et un ensemble de switchs OpenFlow ; et dans le rôle du méchant deux machines disposant de la librairie SCAPY dans leur boite à outils.

Chipsec, un outil pour les tests de conformité des firmwares

Magazine
Marque
MISC
Numéro
109
|
Mois de parution
mai 2020
|
Domaines
Résumé

La vérification qu'une plateforme PC est correctement configurée pour limiter l'exposition de celle-ci est fastidieuse et complexe si elle est effectuée manuellement. L'outil Chipsec permet de faciliter grandement ces opérations, tant par son support des différents modes d'accès que par celui des différentes plateformes. Cet article présente son fonctionnement interne et son utilisation à des fins de tests de conformité.

Comment bien choisir son prestataire d’hébergement ?

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
119
|
Mois de parution
mai 2020
|
Domaines
Résumé

Avoir son propre serveur, sa propre production, ses propres baies… Bien souvent, cela est juste nécessaire pour la continuité de service et c’est un des métiers clés de l’informatique contemporaine. Sauf que voilà, posséder sa baie à la maison ou dans l’entreprise n’est plus depuis longtemps la meilleure façon de faire. Et la mode des clouds (du « nuagique » en français) nous a même expliqué que tout cela était dépassé, has been, remisé aux poubelles de l’Histoire. Mais alors, quand on a besoin de ses propres serveurs (et pas de services clés en main) et de continuité de services, comment fait-on ? Allons voir ensemble ce que recouvre la notion d’hébergement.

Par le même auteur

Malware : du nouveau sous le capot ?

Magazine
Marque
MISC
Numéro
47
|
Mois de parution
janvier 2010
|
Domaines
Résumé

Depuis que les logiciels malveillants ont dépassé l'étape des preuves de concept, leur qualité et surtout leur nombre sont en croissance. Cet article donne une description de quelques caractéristiques de malwares que nous avons observés au cours des derniers mois. Ces observations montrent dans quelles directions évoluent ces programmes.

Analyse en profondeur de Waledac et de son réseau

Magazine
Marque
MISC
Numéro
45
|
Mois de parution
septembre 2009
|
Domaines
Résumé

Waledac a fait son apparition sur internet vers la fin de l'année 2008. Ce malware a d'abord attiré l'attention des chercheurs par sa ressemblance avec la célèbre famille « Storm », qui venait alors de s'éteindre. Au-delà de ce probable lien de filiation, Waledac est particulièrement intéressant en lui-même, ne serait-ce que parce que les machines du botnet qu'il constitue communiquent à l'aide d'un protocole peer-to-peer « maison », ou bien encore parce que ses techniques de protection logicielles s'avèrent particulièrement efficaces contre les antivirus. Dans cet article, nous commencerons par établir l'historique de Waledac, puis nous décrirons ses caractéristiques techniques et leur évolution dans le temps. Ensuite, nous étudierons la structure du botnet et l'algorithme de communication utilisé. Pour finir, des attaques avancées contre le botnet seront présentées et nous évoquerons les liens avec la famille « Storm » en conclusion.

Les changements climatiques et les logiciels malicieux

Magazine
Marque
MISC
Numéro
38
|
Mois de parution
juillet 2008
|
Domaines
Résumé

Pour s’adapter aux changements d’environnement qui s’accomplissent toujours plus rapidement, les logiciels malicieux sont en perpétuelle évolution. Cette progression est observable en étudiant Storm. Ce logiciel malicieux est un de ceux qui a le plus attiré l'attention des médias ces derniers mois. Les auteurs de Storm investissent beaucoup d'efforts pour y implémenter des technologies novatrices afin de construire un puissant réseau de systèmes infectés tout en évitant d’être détecté par les outils de sécurité. Cet article donne un historique de cette menace, un aperçu des ses spécificités techniques et de ses mécanismes de communication.

Infection sur la toile

Magazine
Marque
MISC
Numéro
37
|
Mois de parution
mai 2008
|
Domaines
Résumé

Au cours du mois de janvier, des dizaines de serveurs web ont été piratés simultanément. L’intrus ne visait ni la gloire, ni les informations stockées sur ces serveurs. Cette offensive n’était que la première étape d’une attaque élaborée visant à installer de façon furtive des logiciels malicieux sur les ordinateurs visitant ces serveurs web. Dans cet article, nous verrons quelles ont été les modifications faites au contenu des serveurs. Nous étudierons ensuite les vecteurs d’attaques utilisés pour infecter les visiteurs et la charge active de l’attaque, c'est-à-dire le binaire qui est installé après une infection. Nous pensons que cette opération est digne de mention parce qu’elle offre un bon exemple de la nouvelle génération d’attaques que nous observons sur l’Internet. De nos jours, les attaquants veulent discrètement infecter un grand nombre de systèmes et ainsi accumuler d’importantes sommes de profit.