Automatiser intégralement la mise en place de Wildfly avec Ansible

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
49
Mois de parution
novembre 2020
Domaines


Résumé

Si les outils comme Ansible permettent d’aller très loin dans l’automatisation d’un déploiement logiciel, ils sont souvent limités dans leurs capacités de réglage fin d’un outil aussi complexe et avancé qu’un serveur Java EE tel que Wildfly (ou son pendant commercial, JBoss EAP). Afin de résoudre cette problématique, l’outil JCliff a été développé pour permettre à Puppet (un concurrent d’Ansible) de s’intégrer sans difficulté avec ce serveur applicatif. Cet outil est maintenant aussi intégré avec Ansible sous la forme d’une collection et cet article propose un tour exhaustif des capacités d’automatisation du déploiement et de la configuration des sous-systèmes de Wildfly à l’aide de cette nouvelle extension.


Avant de démarrer la partie pratique, nous allons commencer par bien définir les objectifs de notre démonstration. Notre cas d’utilisation est l’automatisation de l’installation, la configuration et le réglage fin d’une instance du serveur Wildfly. Par réglage, on entend ici la modification du comportement par défaut des composantes internes du serveur. Dans le cas de Wildfly, il s’agit en fait de la modification des paramètres de fonctionnement de ses sous-systèmes.

Ceci est important, car l’installation et la configuration de Wildfly sont en effet déjà largement automatisables avec les primitives fournies par Ansible. L’outil permet en effet de facilement installer un paquet logiciel, créer les arborescences de répertoire nécessaires et même déployer les principaux fichiers de configuration du serveur.

C’est une fois ce travail préliminaire effectué que les difficultés, en quelque sorte, commencent. En effet, tous ces réglages fins du...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 98% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Corriger automatiquement vos dernières commandes shell

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
122
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Qui n’a jamais eu envie d’insulter son terminal parce qu’il n’arrive pas à interpréter une commande contenant une faute de frappe évidente ? Lorsque vous oubliez de taper sudo au début d’une commande, votre terminal vous répond « erreur : vous ne pouvez effectuer cette opération qu’en mode administrateur. », n’avez-vous pas envie de lui répondre « Donc tu sais ce que je veux, débrouille-toi !  » ? Pas envie de corriger la commande, juste envie de taper « Merde » ou « Bordel » (ou « fuck » !). Cet exutoire est à portée de clavier avec The Fuck !

« Ben moi en général, je lui réponds “merde”. En principe ça colle avec tout. » Lionnel Astier, Kaamelott, Livre IV

Comparaison de deux méthodes d’isolation CPU

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
111
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Afin de séparer les cœurs supportant les activités temps réel et temps partagé d'applications sur une architecture SMP sous Linux, le sous-système cpuset des cgroups est désormais mis en avant, au détriment de l’ancienne méthode basée sur le paramètre isolcpus.

Recherchez efficacement des fichiers ou du texte avec find et grep

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
49
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Dans la vie de tous les jours, lorsque l'on perd un objet, on se retrouve la plupart du temps seul face à sa mémoire, sans personne pour vous indiquer où vous avez bien pu poser ces #$*!@& de clés ! Sous Linux, il existe des outils bien pratiques qui vous permettront de gagner un temps appréciable...

Fabric, le couteau suisse de l’automatisation

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
122
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Fabric est une bibliothèque Python et une interface en ligne de commandes facilitant l’utilisation de SSH, que ce soit pour des applications ou dans le but d’automatiser certaines tâches répétitives d’administration système. La grande force de Fabric est d’être particulièrement simple à utiliser.