Sécurisation du serveur

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
48
Mois de parution
septembre 2020
Domaines


Résumé

Notre serveur RHEL est désormais fin prêt à être utilisé et maintenu, sans peine et de manière confortable. Cependant, notre travail n’est pas terminé. Il nous reste encore un élément crucial à valider : nous assurer que le serveur est aussi sûr et protégé que possible face à un éventuel assaillant mal attentionné.


La sécurité a toujours été un aspect important de l’administration de systèmes informatiques. Malheureusement, elle est souvent déléguée à une équipe distincte et dédiée sans réelle connaissance approfondie du système déployé et de sa fonction. Ce manque de maîtrise aboutit en conséquence à la mise en place de « firewall », en guise d’unique mécanisme de sécurité, dont la stratégie se borne, la plupart du temps, à « tout interdire sauf l’accès HTTP ». Une fois ce travail, somme toute peu réfléchi, effectué, on considère, à tort, le système comme « sécurisé ».

Disons-le tout de suite, c’est une approche naïve et maladroite, qui a en plus eu des conséquences néfastes lors de l’urbanisation de nombreux systèmes d’information de larges organisations. À interdire tout protocole de communication à part HTTP (et très éventuellement SSH), on a vu de nombreux services ou fonctionnalités simplement « transportés » dans ce...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Le Bruit de fond d'Internet

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Le nombre et la variété des ressources exposées sur Internet sont sans précédent. Leurs firmware ou OS sont, eux, très souvent des clones. Cette conjonction de facteurs ouvre de nombreuses opportunités pour les pirates.

Découverte de la puce Titan M a.k.a Citadel

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

La puce Titan M ou Citadel est une puce sécurisée sur laquelle repose en grande partie la sécurité des terminaux Android de Google, la gamme Pixel. Dans cet article, nous détaillerons le fonctionnement interne et les usages de ce composant pour lequel peu d’information publique est disponible à ce jour. Nous donnerons également plusieurs pistes pour aider le rétro-ingénieur à travailler sur ce projet.

Introduction au dossier : Puces sécurisées - À la découverte de la sécurité matérielle

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Le grand public est familiarisé, ne serait-ce qu’inconsciemment, au concept de puce de sécurité de par l’usage quotidien et depuis de nombreuses années des cartes à puce dans le domaine bancaire ou des cartes SIM dans la téléphonie mobile. Des puces dédiées à la sécurité ont également fait leur apparition dans certains de nos équipements du quotidien (ordinateur portable, smartphone), qu’il s’agisse de microcontrôleur dédié disposant de fonctionnalités liées à la cryptographie (stockage de clef de chiffrement) tel un TPM, ou d’un mode d’exécution sécurisé intégré au processeur principal, à l’instar de SGX pour Intel, de TrustZone chez ARM et de PSP pour AMD.

Où en est-on du Pearl Harbor numérique ?

Magazine
Marque
MISC
Numéro
114
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Emblème du marketing par la peur pour les uns, cygne noir pour les autres, cette appellation désigne l’éventualité d’une attaque informatique éclair contre un pays et qui serait paralysante pour son économie. Le terme fait couler de l’encre depuis au moins 20 ans [1] et nourrit moult fantasmes. Mais sont-ce des fantasmes ? D’aucuns diraient que si en 20 ans il ne s’est rien passé, c’est probablement qu’il y a eu un alarmisme exagéré.