Mettez en place une gestion efficace de vos journaux système avec Loki

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
47
Mois de parution
juillet 2020
Domaines


Résumé

Bien avant les métriques et les graphiques de performances, les journaux système étaient la première source pour dépanner un système ou un service qui posait problème. Et ils le sont toujours : par défaut, sans aucune configuration, n’importe quel système Linux ou service journalise son activité et ses erreurs. Mais tout comme les métriques, si vous commencez à avoir à administrer plusieurs systèmes, la question se pose de centraliser ces journaux pour pouvoir les consulter simplement. Et quel stockage utiliser ? Des solutions, privées comme Splunk, ou libres comme Kibana sont déjà très populaires. Mais leur type de stockage (ElasticSearch pour Kibana), avec un indexage pour la recherche plein texte, prend beaucoup de place à l’utilisation et en sauvegarde, pour un intérêt limité dans la majorité des cas d’utilisation. Dans cet article, nous allons découvrir Loki, une solution toute récente, plus légère, pour gérer vos journaux.


1. Loki : Prometheus pour les logs

Loki [1] est un système d’agrégation de journaux, qui vous permet d’indexer et stocker des journaux de manière optimisée, pour ensuite les rechercher voire les visualiser sous forme graphique depuis une application dédiée à l’affichage de graphiques. Il a justement été créé par Grafana Labs, à qui l’on doit Grafana, la solution de tableau de bord de graphiques. Équipe qui a ensuite développé d’autres outils pour faire de l’analyse de performances : Jaeger pour les traces d’applications, et Prometheus pour les métriques système. Pour tous ces outils, les développeurs de Grafana Labs n’étaient pas convaincus de l’offre existante et ont donc développé leurs propres outils. Pour les journaux système, le constat a été le même, aucune offre ne répondait à leurs besoins :

  • la gestion des journaux doit avoir un moindre coût en stockage des données et des index ;
  • une solution simple à administrer,...
Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Recherchez efficacement des fichiers ou du texte avec find et grep

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
49
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Dans la vie de tous les jours, lorsque l'on perd un objet, on se retrouve la plupart du temps seul face à sa mémoire, sans personne pour vous indiquer où vous avez bien pu poser ces #$*!@& de clés ! Sous Linux, il existe des outils bien pratiques qui vous permettront de gagner un temps appréciable...

Installer et administrer un serveur d’impression CUPS

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
122
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Lorsqu’on travaille sur un réseau ou en local, il est très pratique de pouvoir imprimer depuis son poste de travail en toute transparence. Qu’une imprimante soit directement connectée à un ordinateur ou bien soit partagée par un serveur dédié, l’utilisateur doit en effet être en mesure d’envoyer ses documents dans une file d’attente (spooler) qui sera en charge de traiter les impressions. Par le passé, c’était le serveur LPRng (via LPD) qui monopolisait l’impression sur les systèmes de type Unix. Mais l’arrivée de CUPS a changé la donne.

Corriger automatiquement vos dernières commandes shell

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
122
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Qui n’a jamais eu envie d’insulter son terminal parce qu’il n’arrive pas à interpréter une commande contenant une faute de frappe évidente ? Lorsque vous oubliez de taper sudo au début d’une commande, votre terminal vous répond « erreur : vous ne pouvez effectuer cette opération qu’en mode administrateur. », n’avez-vous pas envie de lui répondre « Donc tu sais ce que je veux, débrouille-toi !  » ? Pas envie de corriger la commande, juste envie de taper « Merde » ou « Bordel » (ou « fuck » !). Cet exutoire est à portée de clavier avec The Fuck !

« Ben moi en général, je lui réponds “merde”. En principe ça colle avec tout. » Lionnel Astier, Kaamelott, Livre IV

Comparaison de deux méthodes d’isolation CPU

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
111
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Afin de séparer les cœurs supportant les activités temps réel et temps partagé d'applications sur une architecture SMP sous Linux, le sous-système cpuset des cgroups est désormais mis en avant, au détriment de l’ancienne méthode basée sur le paramètre isolcpus.