Analysez, diagnostiquez et dépannez votre système avec Sysdig

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
47
Mois de parution
juillet 2020
Domaines


Résumé

Un système ne manque pas d’avoir des problèmes matériels, de plantage système, de performances, au niveau utilisateur ou noyau. Et malheureusement, les systèmes Linux ne sont pas exempts de ces problèmes à dépanner. Mais heureusement, Linux n’est pas en reste d’outils pour vous aider à diagnostiquer les problèmes. Des outils simples comme top pour surveiller l’usage CPU, ou ps pour les processus. Vous voulez tracer un appel système d’un processus : strace est votre ami. tcpdump, ou tshark vous aideront à inspecter le trafic réseau en ligne de commandes. Vous avez donc beaucoup d’outils à disposition, dans l’esprit « un outil précis pour une tâche unique », cher à Linux. Le problème c’est que lorsque l’on dépanne un système, on n’a pas le temps de se souvenir de tous les outils à disposition et taper toutes ces commandes en live. Outils qui ont chacun une philosophie différente, une interface d’entrée et de sortie différentes, ce qui peut poser soucis dans des situations stressantes et créer de la confusion lors d’occasions qui demandent de réagir dans l’urgence. Surtout que la plupart de ces outils ne sont pas pensés et optimisés pour être utilisés dans des conteneurs, plateformes de plus en plus utilisées et répandues.


1. Introduction

Sysdig fonctionne en capturant les appels système faits par votre machine au niveau du noyau Linux. Sysdig a une visibilité complète sur l’exécution de votre système et ses applications. Sysdig permet ainsi de surveiller l’activité réseau, fichiers, socket, cpu, mémoire et regroupe dans une même interface plusieurs outils (orientés processus, réseau, fichiers, noyau) pour dépanner votre système. Imaginez que vous avez dans un même outil strace, tcpdump, htop, iftop, lsof, etc. Sysdig vous servira donc l’outil unique pour surveiller votre système, dépanner ses problèmes.

Sysdig surveille votre système à l’aide d’un module noyau et des outils de traçage du noyau comme eBPF. Il possède l’outil éponyme sysdig, en ligne de commandes. Il possède une interface Csysdig, en ligne de commandes, mais plus évoluée sous NCurse. Cette interface met à jour de manière dynamique son affichage, à la manière de la commande htop. Il...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Le DevOps en pratique

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
124
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Aujourd’hui, le terme DevOps est au cœur de la transformation digitale. En effet, lorsqu’on évoque l’agilité dans le cycle de vie de développement logiciel, on est amené à pratiquer des méthodologies permettant d’accélérer d’une part le processus de développement et de fiabiliser la production logicielle d’un autre côté. Parmi ces méthodologies (Scrum, Kanban…), le DevOps est certainement celle qui a été adopté par la plupart des entreprises ayant comme activité principale ou annexe, la digitalisation de leur système d’information pour faire face au défi que représente l’essor des technologies numériques. Dans cet article, nous ferons un premier tour d’horizon de la partie outillage du DevOps. Il existe une panoplie d’outils et il est impossible de les évoquer tous dans un seul article, car chaque outil nécessiterait un ouvrage à part entière.

Créez vos clusters avec Elasticsearch

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
124
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Vous êtes-vous déjà demandé comment Facebook et Google gèrent leurs immenses masses de données tout en fournissant des services rapides ? Quelle serait votre solution pour gérer une base de données avec un trafic de données abondant ? Voici quelques éléments de réponse à ces questions.

Recréer un ancien environnement à l’aide de Docker

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
113
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Docker est un mot à la mode qu’on associe volontiers à microservices et autre Cloud. Cependant, nous allons voir ici qu’il peut aussi rendre des « macroservices » :-) dans un cadre tout à fait différent, voire contraire : celui de la maintenance logicielle !

Déployer Jenkins CI avec Docker

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
124
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Solution appréciée d’intégration continue, Jenkins est un puissant logiciel Java dont l’installation et l’exécution sur un système ne sont pas sans conséquence et à prendre à la légère. Afin de faciliter son déploiement et isoler proprement ce programme du reste de la machine qui l’héberge, nous allons illustrer ici comment le mettre en place, en seulement quelques commandes, à l’aide de Docker.