Initiation à la programmation orientée objet

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
42
Mois de parution
juin 2018
Domaines


Résumé
Depuis le tout début, j’essaie de vous inciter à programmer « proprement », à respecter certaines normes (commentaires, indentation, découpage en fonctions, noms explicites, etc.). Mais sachez que de nos jours, la programmation juste « procédurale » ne répond plus aux critères de qualité recherchés. Il faut passer à la programmation orientée objet. Mais rassurez-vous ! Vous n’allez pas repartir de zéro et tout ce que vous avez acquis va vous servir ! Vous allez juste organiser votre code différemment pour créer des objets.

1. Pourquoi programmer avec des objets?

La Programmation Orientée Objet (POO) est un vrai plaisir intellectuel et vient parfaitement compléter tout ce que nous avons présenté jusqu’à présent. Et ce n’est pas un hasard. Depuis les années 60 (mais en fait concrètement à partir des années 80 avec principalement le C++), le modèle de programmation objet s’est progressivement imposé.

Que reproche-t-on au modèle procédural ? En résumé, données (les variables) et traitements (les fonctions) sont trop séparés. Ce n’est pas bien, car par exemple une variable nécessaire à une fonction peut être modifiée par n’importe quel autre bout de code. Et reprendre un code générique qui fonctionne bien dans un projet et le porter dans un autre projet peut être compliqué. On ne peut pas non plus protéger certaines parties de code. Considérez ce schéma qui illustre ce que nous avons fait jusqu’à présent :

image1

La programmation par objets facilite la réutilisation du...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Utilisation de l’IDE Visual Studio Code

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
112
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

Visual Studio Code, un outil dont Microsoft est à l’origine, est Open Source et gratuit, multiplateforme et ouvert grâce à son architecture d’extensions. Mis à jour mensuellement, il est écrit par des développeurs pour des développeurs.

La surcharge ou overloading en Python

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
112
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

On vous l’a dit et répété : Python est un langage à typage dynamique ! Ah... donc, on ne peut pas réaliser de surcharge de fonctions ou de méthodes ? Pour les débutants, on dira non, pour les autres, on peut toujours s’arranger avec Python...

Accélérez vos traitements en développant votre propre solution de parallélisation

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
244
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

Certains de vos traitements lancés par des scripts shell s'exécutent bien trop lentement à votre goût, alors que certaines tâches séquentielles pourraient en fait s'exécuter simultanément : cet article va vous montrer de façon détaillée comment les accélérer en les parallélisant.

CrossDev sous Eclipse

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
112
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

Le développement logiciel nécessite l’utilisation d’outils pour l’écriture, la compilation et le débogage de code. La prise en main de ces outils n’est pas toujours évidente, alors lorsqu’on en maîtrise un, autant l’utiliser dans le maximum de cas. Eclipse permet cela et nous allons le voir dans le cas du développement embarqué.

L’édition des liens démystifiée

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
244
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

Parmi les étapes concourant à la fabrication d’un exécutable, l’édition des liens est certainement la plus méconnue. Elle est pourtant cruciale à plus d’un titre. Le choix entre édition statique et dynamique des liens a notamment des implications sur la facilité de développement, la sécurité et la performance.