Écrire des extensions GNOME 3 en JavaScript

Linux Pratique HS n° 024 | juin 2012 | Jonathan Bouchot
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Avec l'arrivée de GNOME 3 Shell (GNU Network Object Model Environnment) qui a effectué un grand virage, l'interface a été fortement remodelée pour offrir une intégration orientée « smart mobility », avec l'utilisation de l'environnement graphique GNOME Shell. Mutter est devenu le nouveau gestionnaire de fenêtres. Il représente les fondations de GNOME Shell ; son nom est le résultat de la contraction de Metacity (ancien gestionnaire de fenêtres de GNOME) et Clutter (une bibliothèque permettant de créer des interfaces graphiques riches). Ce nouvel environnement offre les possibilités de modifier l'interface, d'ajouter des fonctionnalités, ... Il est possible de développer ces extensions à l'aide des technologies JavaScript pour l'algorithmie et CSS pour le style.

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder à cet article