Gérez vos projets Git en mode graphique avec GitKraken

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
124
Mois de parution
mars 2021
Domaines


Résumé

Je vous ai précédemment présenté GitLab [0], une forge logicielle utilisant Git vous permettant une gestion globale de vos projets en équipe. Comme nous l’avions vu, une connaissance minimale de Git était nécessaire pour l’utilisation de GitLab. Certains de vos collaborateurs ne sont peut-être pas à l’aise avec la ligne de commandes, ne veulent tout simplement pas l’utiliser ou encore ne veulent pas apprendre la syntaxe des commandes Git. GitKraken [1] est fait pour eux. Il leur permettra de réaliser toutes les opérations Git à l’aide d’une interface graphique.


Étape 0 : Qu’est-ce que GitKraken

Git, comme nous l’avons vu dans l’article présentant GitLab est un vraiment très pratique pour le contrôle de sources distribuées. Cependant, son utilisation en ligne de commandes n'est pas forcément très simple d'accès pour le commun des mortels. Il n'est d’ailleurs pas connu pour sa convivialité ou sa facilité d'apprentissage. La solution est alors d’utiliser un frontal graphique qui vous permettra de réaliser toutes les actions nécessaires sans avoir à retenir la syntaxe des commandes Git. Ungit [2] est une première solution. Elle permet d’apporter un peu de convivialité à Git sans sacrifier sa polyvalence. Le logiciel basé web (il utilise Node.js) est composé d’une interface intuitive pour faciliter la compréhension de Git, il fonctionne sur toutes les plateformes et s’utilise directement à travers votre navigateur. Cependant, le fait que cet utilitaire soit 100 % web pourra rebuter certains...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 94% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Tirez parti de votre environnement de travail en ligne de commandes

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
125
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Je vous propose de découvrir le monde merveilleux de la ligne de commandes. Pas un tutoriel pour l’utiliser, mais un ensemble d’outils pour tirer profit au maximum de cet environnement. Que vous soyez débutant ou utilisateur expérimenté, je souhaite dans cet article vous montrer comment personnaliser son apparence, vous passer de certains outils graphiques, vous faire découvrir de nouveaux utilitaires, de nouveaux usages et des alternatives à des commandes historiques connues.

À la découverte du gestionnaire de système et de services System Daemon

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
125
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Historiquement, les services du système GNU/Linux étaient pris en charge par ce qu’on appelait System V. Cela permettait de lancer des programmes au démarrage de l’ordinateur, mais également de gérer les niveaux d’exécution de différentes parties du système, grâce à des scripts shell placés dans le répertoire /etc/init.d. Après une courte transition par le projet upstart, une grande majorité des systèmes GNU/Linux a basculé sous Systemd (pour System Daemon), plus souple et efficace pour gérer les différents services, mais pas seulement.

Gérez vos gros volumes de données avec Elasticsearch

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
125
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Elasticsearch est un SGBD NoSQL qui gagne en popularité ces dernières années de par sa flexibilité et sa gestion facile. Il intègre la notion de cluster qui permet de décentraliser une base de données afin de rendre les requêtes à celle-ci plus rapides, tout en assurant une sécurité plus qu’acceptable. Dans cet article, nous allons gérer une base de données Elasticsearch en nous focalisant principalement sur la manipulation des données. Nous supposerons que vous disposez déjà d’un cluster installé disposant bien évidemment d’un nœud master, comme vu précédemment [1].

À la découverte des namespaces mount et uts

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
247
Mois de parution
avril 2021
Domaines
Résumé

Le namespace mount, premier d'une longue série de namespaces a été ajouté à Linux quelques années après chroot() pour offrir plus de possibilités et de sécurité dans l'isolation des systèmes de fichiers. Introduit peu après et indéniablement plus simple, le namespace uts permet d'instancier les noms de machine. Les conteneurs sont bien entendu les premiers clients de ces fonctionnalités.

Créez vos clusters avec Elasticsearch

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
124
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Vous êtes-vous déjà demandé comment Facebook et Google gèrent leurs immenses masses de données tout en fournissant des services rapides ? Quelle serait votre solution pour gérer une base de données avec un trafic de données abondant ? Voici quelques éléments de réponse à ces questions.