Maîtriser le système de gestion de paquets APT

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
123
Mois de parution
janvier 2021
Spécialités


Résumé

Quand un utilisateur fait ses premiers pas avec un système GNU/Linux, l’une de ses principales préoccupations est de savoir s’il lui sera possible d’installer des programmes, et surtout comment le faire simplement. Dans un premier temps, je place sur le bureau d’un ordinateur fraîchement passé sous la distribution Debian, un raccourci vers le logiciel Synaptic afin de leur faciliter la vie. Mais dès que possible, je leur montre comment installer/supprimer des logiciels avec des lignes de commandes saisies dans un terminal, car c’est à mon sens la voie la plus rapide et la plus efficace pour réaliser de telles manipulations. Voici donc un petit inventaire des différentes possibilités offertes par ce puissant outil de gestion de paquets qu’est APT...


Notre OS préféré, GNU/Linux, propose l’ensemble de ses logiciels, compilateurs et bibliothèques, sous la forme de paquets binaires (c’est-à-dire précompilés, soit « prêts à l’emploi »), facilement installables, y compris pour l’utilisateur néophyte. Bien sûr, il existe également la possibilité de compiler un programme depuis le code source, ce qui a pour avantage d’en obtenir une version très récente, vraiment adaptée au matériel utilisé, notamment au niveau du processeur et de la mémoire vive. Mais pour commencer, mieux vaut réserver cela à quelques expérimentations qui permettront de se faire la main, avant un jour de basculer sur Linux From Scratch [1], la distribution ultime que l’utilisateur doit entièrement compiler à la main. Un excellent exercice pratique pour bien comprendre les arcanes de l’OS au manchot. Mais nous n’en sommes pas là. Cet article propose de passer en revue les différentes méthodes pour maîtriser la gestion des...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Automatiser totalement l’installation d’une machine virtuelle

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
126
Mois de parution
juillet 2021
Spécialités
Résumé

Dans le cadre de l'intégration continue (CI) ou juste par souci de simplicité, il nous est souvent demandé d'automatiser au maximum la création de machines virtuelles ou de conteneurs. De nombreux outils existent, mais comment les mettre en œuvre tous ensemble ? C'est une réponse possible que nous allons détailler ici.

Une aide pratique et personnalisée en ligne de commandes avec Navi

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
126
Mois de parution
juillet 2021
Spécialités
Résumé

Je suppose que cela vous arrive également, mais lorsque je n’utilise plus une commande pendant quelque temps, cette commande, dont je maîtrisais tous les paramètres et options, m’est redevenue complètement inconnue. Et bien sûr je n’ai rien noté, car sur le coup je ne l’ai pas jugé nécessaire vu que je maîtrisais tout ça. Si j’ai de la chance, je retrouve mon bonheur dans mon historique. Sinon, je dois relire la page de manuel, qui souvent s’avère inutile. Et je finis par retourner sur Internet pour chercher de l’aide. Dans cet article, je vous propose de découvrir Navi pour trouver de l’aide facilement sous forme de cas d’usage pratiques, et en plus d’écrire vos propres pages d’aide (cheatsheets, ou feuilles de triche).

Le lip sync ou comment animer les lèvres d'une personne pour lui faire dire ce que l'on veut

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
126
Mois de parution
juillet 2021
Spécialités
Résumé

Quelles sont les dernières prouesses réalisées grâce à des réseaux de neurones ? Cette fois, il s'agit de synchroniser automatiquement les mouvements des lèvres d'une personne avec un discours lambda. Magiquement, presque. Et on peut facilement reproduire l'expérience… Donc voyons comment mettre cela en œuvre !

Faites-vous de bonnes sauvegardes ?

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
51
Mois de parution
juin 2021
Spécialités
Résumé

En mars 2021, l’incendie d’un datacenter OVH à Strasbourg a mis hors service un nombre très important de sites web (3,6 millions selon Netcraft [1]), ce qui rappelle une fois encore l’importance des sauvegardes. Mais faites-vous de bonnes sauvegardes ?