Installer et administrer un serveur d’impression CUPS

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
122
Mois de parution
novembre 2020
Domaines


Résumé

Lorsqu’on travaille sur un réseau ou en local, il est très pratique de pouvoir imprimer depuis son poste de travail en toute transparence. Qu’une imprimante soit directement connectée à un ordinateur ou bien soit partagée par un serveur dédié, l’utilisateur doit en effet être en mesure d’envoyer ses documents dans une file d’attente (spooler) qui sera en charge de traiter les impressions. Par le passé, c’était le serveur LPRng (via LPD) qui monopolisait l’impression sur les systèmes de type Unix. Mais l’arrivée de CUPS a changé la donne.


Créé en 1999 par la société Easy Software Products, le système d’impression CUPS [1] (pour Common Unix Printing System) s’est imposé comme le meilleur outil d’impression pour les systèmes d’exploitation de type Unix. À ses débuts, les développeurs avaient opté pour l’utilisation du système LPD [2] (Line Printer Daemon, initialement mis en œuvre pour les systèmes BSD), mais à cause d’incompatibilités avec certains matériels, ils se sont tournés vers le plus efficace IPP [3] (pour Internet Printing Protocol) qui permet comme son nom l’indique d’imprimer à travers un réseau. CUPS a donc été intégré dès le début des années 2000 à des distributions GNU/Linux, et même à macOS de la société Apple, qui de son côté avait fini par abandonner l’idée de développer un système équivalent en interne. CUPS a finalement été racheté par Apple en 2007, qui le maintient sous licence Apache 2 depuis 2017.

Étape 1 : Cerner le...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Surveiller son système avec Monit

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
49
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

La supervision d’un système en production demeure un enjeu aussi complexe qu’essentiel. Il existe de nombreuses solutions, très complètes, de supervision, mais la plupart adoptent une approche centralisée, qui demande l’utilisation de ressources dédiées. Aujourd’hui, nous étudierons une approche alternative, une solution de supervision décentralisée, nommée Monit.

Comprendre les bases de données relationnelles

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
122
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Indispensables pour le stockage et le traitement massif de données, les bases de données relationnelles sont partout. Si elles sont utilisées principalement pour l’informatique de gestion, on les rencontre également dans des domaines aussi divers que les sites web, les systèmes d’exploitation ou même les jeux vidéo. Dans cet article, nous allons vous faire découvrir les principaux concepts qui sous-tendent leur fonctionnement.