Synchronisez votre configuration utilisateur avec YADM

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
119
|
Mois de parution
mai 2020
|
Domaines


Résumé

Sous Linux, tout est fichier. Alors forcément, toute application que vous utilisez, y compris votre environnement utilisateur, tout cela se sert de fichiers pour leur configuration. Une configuration que vous avez peaufinée des années, que vous synchronisez entre vos différents appareils, qui est la première chose dont vous vous occupez sur un système nouvellement installé, et qui vous fait cruellement défaut dès que vous êtes sur une machine étrangère. Même si la plupart des distributions et applications respectent désormais la spécification XDG [1], et gèrent leur configuration dans l’arborescence $HOME/.config, tout n’est pas aussi simple pour sauvegarder et synchroniser ce dossier unique entre vos différents postes. Nous avons donc besoin d’un gestionnaire de fichiers de configuration qui nous permette de choisir finement les fichiers à suivre, les sauvegarder, voire les versionner, et de pouvoir synchroniser cette configuration entre différentes machines. Dans cet article, je vais vous présenter yadm, un outil qui répond à ces différents besoins.


La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Sur le même sujet

Crostini : débridez Chrome OS avec les applications Linux

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
120
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Chrome OS est basé sur un système Linux (Gentoo), mais l'approche adoptée par Google est de limiter les possibilités de paramétrage et d'installation d'applications. Pour améliorer la polyvalence de son système sans remettre en cause son modèle sécuritaire, Google a, par la suite, introduit Crostini : une solution basée sur LXC pour que les utilisateurs de Chrome OS puissent travailler avec Linux dans un conteneur.

Analysez, diagnostiquez et dépannez votre système avec Sysdig

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
47
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Un système ne manque pas d’avoir des problèmes matériels, de plantage système, de performances, au niveau utilisateur ou noyau. Et malheureusement, les systèmes Linux ne sont pas exempts de ces problèmes à dépanner. Mais heureusement, Linux n’est pas en reste d’outils pour vous aider à diagnostiquer les problèmes. Des outils simples comme top pour surveiller l’usage CPU, ou ps pour les processus. Vous voulez tracer un appel système d’un processus : strace est votre ami. tcpdump, ou tshark vous aideront à inspecter le trafic réseau en ligne de commandes. Vous avez donc beaucoup d’outils à disposition, dans l’esprit « un outil précis pour une tâche unique », cher à Linux. Le problème c’est que lorsque l’on dépanne un système, on n’a pas le temps de se souvenir de tous les outils à disposition et taper toutes ces commandes en live. Outils qui ont chacun une philosophie différente, une interface d’entrée et de sortie différentes, ce qui peut poser soucis dans des situations stressantes et créer de la confusion lors d’occasions qui demandent de réagir dans l’urgence. Surtout que la plupart de ces outils ne sont pas pensés et optimisés pour être utilisés dans des conteneurs, plateformes de plus en plus utilisées et répandues.

Mettez en place une gestion efficace de vos journaux système avec Loki

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
47
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Bien avant les métriques et les graphiques de performances, les journaux système étaient la première source pour dépanner un système ou un service qui posait problème. Et ils le sont toujours : par défaut, sans aucune configuration, n’importe quel système Linux ou service journalise son activité et ses erreurs. Mais tout comme les métriques, si vous commencez à avoir à administrer plusieurs systèmes, la question se pose de centraliser ces journaux pour pouvoir les consulter simplement. Et quel stockage utiliser ? Des solutions, privées comme Splunk, ou libres comme Kibana sont déjà très populaires. Mais leur type de stockage (ElasticSearch pour Kibana), avec un indexage pour la recherche plein texte, prend beaucoup de place à l’utilisation et en sauvegarde, pour un intérêt limité dans la majorité des cas d’utilisation. Dans cet article, nous allons découvrir Loki, une solution toute récente, plus légère, pour gérer vos journaux.

Basez votre supervision sur des logs de qualité avec Rsyslog

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
47
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Les événements systèmes (aussi nommés logs dans la suite de l’article) sont des éléments déterminants pour la supervision du bon fonctionnement du système d’exploitation. Leur intérêt est souvent sous-coté aussi bien du point de vue maintenance du système que de sa sécurité. Cet article a pour ambition de poser les bases d’une bonne gestion des logs.

Neovim : dépoussiérez votre Vim

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
47
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Une application historique, puissante, populaire avec une base utilisateurs énorme, une compatibilité multiplateforme ultra-large, un code et une API quasi inmaintenables, dirigée par un Dictateur Bienveillant À Vie comme chef de projet et unique développeur : Vim présente toutes les caractéristiques d’un projet libre à succès. Et donc aussi tous les problèmes qui irritent ses utilisateurs et les contributeurs qui auraient le courage de participer à son développement. Dans cet article, nous allons découvrir Neovim, un fork de Vim né de la frustration d’utilisateurs de l’éditeur.

Par le même auteur

Collectez et exploitez les métriques de votre système avec Collectd

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
47
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Par défaut, votre système journalise dans différents fichiers les événements qui se passent vous permettant de déceler une activité anormale et autre plantage. Mais vous avez aussi besoin de collecter des métriques de votre système et de ses applications, et de générer les graphiques associés. Car c’est seulement grâce à ces données et graphiques que vous pourrez faire de l’analyse de performance pour détecter les goulots d’étranglement, ou faire de la gestion de capacité en prédisant la future charge système. Un des moyens les plus simples de collecter des données d’un serveur est d’utiliser le démon Collectd.

Gérez vos contacts personnels avec Monica

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
47
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Vous avez une vie sociale bien remplie et il vous est impossible de retenir les anniversaires de vos amis ? Vous vivez en ermite et n’êtes même pas capable de vous souvenir du prénom de votre voisin de palier ? Alors Monica est fait pour vous et va vous aider à gérer vos contacts personnels.

Partagez vos fichiers volumineux facilement et de manière sécurisée avec Firefox Send

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
120
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Firefox Send est un service de Mozilla de partage de fichiers en ligne. Pour des utilisateurs non techniques, qui ne sauraient pas utiliser un serveur FTP ou tout autre partage réseau, c’est une très bonne alternative web pour mettre en ligne des fichiers volumineux de manière simple. Il existe déjà de nombreux services similaires, parfois gratuits et souvent propriétaires. Dans cet article, nous allons voir comment utiliser ce service pour partager de manière sécurisée vos fichiers, et surtout pour héberger votre instance.

Analysez, diagnostiquez et dépannez votre système avec Sysdig

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
47
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Un système ne manque pas d’avoir des problèmes matériels, de plantage système, de performances, au niveau utilisateur ou noyau. Et malheureusement, les systèmes Linux ne sont pas exempts de ces problèmes à dépanner. Mais heureusement, Linux n’est pas en reste d’outils pour vous aider à diagnostiquer les problèmes. Des outils simples comme top pour surveiller l’usage CPU, ou ps pour les processus. Vous voulez tracer un appel système d’un processus : strace est votre ami. tcpdump, ou tshark vous aideront à inspecter le trafic réseau en ligne de commandes. Vous avez donc beaucoup d’outils à disposition, dans l’esprit « un outil précis pour une tâche unique », cher à Linux. Le problème c’est que lorsque l’on dépanne un système, on n’a pas le temps de se souvenir de tous les outils à disposition et taper toutes ces commandes en live. Outils qui ont chacun une philosophie différente, une interface d’entrée et de sortie différentes, ce qui peut poser soucis dans des situations stressantes et créer de la confusion lors d’occasions qui demandent de réagir dans l’urgence. Surtout que la plupart de ces outils ne sont pas pensés et optimisés pour être utilisés dans des conteneurs, plateformes de plus en plus utilisées et répandues.

Mettez en place une gestion efficace de vos journaux système avec Loki

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
47
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Bien avant les métriques et les graphiques de performances, les journaux système étaient la première source pour dépanner un système ou un service qui posait problème. Et ils le sont toujours : par défaut, sans aucune configuration, n’importe quel système Linux ou service journalise son activité et ses erreurs. Mais tout comme les métriques, si vous commencez à avoir à administrer plusieurs systèmes, la question se pose de centraliser ces journaux pour pouvoir les consulter simplement. Et quel stockage utiliser ? Des solutions, privées comme Splunk, ou libres comme Kibana sont déjà très populaires. Mais leur type de stockage (ElasticSearch pour Kibana), avec un indexage pour la recherche plein texte, prend beaucoup de place à l’utilisation et en sauvegarde, pour un intérêt limité dans la majorité des cas d’utilisation. Dans cet article, nous allons découvrir Loki, une solution toute récente, plus légère, pour gérer vos journaux.

Neovim : dépoussiérez votre Vim

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
47
|
Mois de parution
juillet 2020
|
Domaines
Résumé

Une application historique, puissante, populaire avec une base utilisateurs énorme, une compatibilité multiplateforme ultra-large, un code et une API quasi inmaintenables, dirigée par un Dictateur Bienveillant À Vie comme chef de projet et unique développeur : Vim présente toutes les caractéristiques d’un projet libre à succès. Et donc aussi tous les problèmes qui irritent ses utilisateurs et les contributeurs qui auraient le courage de participer à son développement. Dans cet article, nous allons découvrir Neovim, un fork de Vim né de la frustration d’utilisateurs de l’éditeur.