WireGuard, le VPN simple et efficace

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
116
Mois de parution
novembre 2019
Domaines


Résumé

Les logiciels de sécurité peuvent être complexes à comprendre et lourds à mettre en œuvre. Cela peut nous freiner dans l’usage et le déploiement d'architectures sécurisées. Mais le logiciel WireGuard veut nous réconcilier avec les solutions de sécurité. Il a pour but de créer un accès VPN performant entre deux machines et ne propose que peu de choix de configuration. En effet, son développeur, Jason A. Donenfeld a pris le parti de n'implémenter qu'un jeu restreint de protocoles cryptographiques, tous à l'état de l'art, et de ne fournir à l'utilisateur qu'une simple interface réseau. Ces choix permettent de masquer beaucoup de la complexité sous-jacente du VPN derrière cette abstraction. Et en plus de cette simplicité de configuration, WireGuard affirme aussi apporter un haut niveau de performance. Je vous propose de vérifier ensemble si cette promesse est bien tenue !


1. Un VPN, diantre, mais pourquoi faire ?

Excellente question ! En effet, nous entendons souvent parler de VPN, mais avant d'en installer un, voyons si nous en avons vraiment besoin.

Avant d’être un logiciel, un Virtual Private Network (VPN) est une architecture réseau permettant d'établir une communication chiffrée et sécurisée entre deux machines et au-delà de ces machines, entre les deux réseaux de part et d’autre de ce tunnel chiffré. Cette architecture est souvent basée sur le modèle client-serveur, mais pas tout le temps.

Les cas d'usage les plus fréquents sont les suivants :

- l'usage professionnel : après s'être connecté au Wi-Fi de son hôtel, un professionnel en déplacement va se connecter au serveur VPN de son entreprise. Cela va établir, entre son ordinateur et le serveur en question, un tunnel chiffré dans lequel tout le trafic réseau sortant de la machine du professionnel transitera. La personne en question sera alors sûre qu'aucune...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Zerologon pour les (mots de passe) nuls

Magazine
Marque
MISC
Numéro
113
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

ZeroLogon est LA vulnérabilité de septembre 2020 qui expose de nombreux domaines Windows à une compromission totale via un scénario d’exploitation réaliste et fiable. Mais ce qui donne à Zerologon ses lettres de noblesse c’est qu’elle repose essentiellement sur la mauvaise utilisation d’un algorithme cryptographique permettant de réaliser une attaque à clair choisi particulièrement astucieuse. Zoom sur la vulnérabilité la plus passionnante de la rentrée 2020 !

Sauvegardez vos données, centralisez vos logs et supervisez votre sécurité

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
49
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Nos serveurs présentent désormais une surface d’attaque réseau maîtrisée et une sécurisation système d’un niveau cohérent avec notre modèle de menaces. De même, le service SSH tournant sur ces serveurs est configuré de manière optimisée. Nous pouvons donc être relativement sereins si nos adversaires sont d’un niveau intermédiaire. Et si malgré toutes ces protections, une attaque comme un rançongiciel réussissait ? Et bien dans ce cas-là, pour l’instant, notre infrastructure serait particulièrement vulnérable. Aucune sauvegarde externalisée. Pas de centralisation des traces. Une supervision sécurité inexistante. Remédions à cette situation afin d’élever le niveau de maturité de la sécurité de notre infrastructure.