Gérer de manière efficace votre travail dans le terminal avec Tmux

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
109
Mois de parution
septembre 2018
Domaines


Résumé
Lorsque l’on travaille devant son ordinateur, surtout sous Linux, on passe beaucoup de temps devant son terminal. Et on finit par avoir beaucoup de consoles ouvertes : une pour lancer des commandes sur sa machine locale, une autre pour afficher les logs du système, une connexion ssh vers un serveur distant… Et si vous êtes accro au travail dans le terminal, vous avez peut-être abandonné différentes applications graphiques pour leurs alternatives en mode console : client mail, flux RSS, environnement de développement (Vim, Emacs, etc.). Au final, vous avez alors besoin de beaucoup de consoles ouvertes, et donc d’optimiser au maximum leur affichage et le passage de l’une à l’autre, pour pouvoir travailler de manière optimale. Certains gestionnaires de terminaux permettent cela en offrant des onglets et la possibilité de découper une fenêtre en plusieurs panneaux. Dans cet article, nous allons découvrir Tmux, qui se lance dans votre terminal et permet de faire les choses précédentes, mais présente aussi beaucoup plus d’avantages.

Ainsi, Tmux se lance depuis n’importe quel terminal, ne nécessite pas d’interface graphique et peut donc être installé et utilisé sur votre serveur distant. Multiplateforme, vous pouvez utiliser le même logiciel, vos raccourcis et votre configuration personnalisée sur tout système d’exploitation. Et surtout, il permet de se détacher/rattacher à un terminal et encore bien d’autres choses.

Tmux est très proche de GNU-Screen, mais présente deux avantages par rapport à son aîné : son architecture client-serveur lui permet plus de flexibilité dans la gestion des sessions et sa configuration est beaucoup plus simple.

Avec Tmux vous pourrez donc facilement créer plusieurs espaces de travail pour vos différents projets, composés de plusieurs terminaux. Vous pourrez exécuter une commande longue sur un serveur distant, vous déconnecter du serveur, et vous reconnecter à la session pour récupérer l’application en cours d’exécution ou encore partager une...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Retour sur une stratégie de migration à grande échelle : l’exemple de la Gendarmerie Nationale

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
125
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Le lieutenant-colonel Stéphane Dumond, chef de bureau IT au sein du Service des Technologies et des Systèmes d’Information de la Sécurité Intérieure a accepté de revenir avec nous sur les enjeux de la migration à grande échelle réalisée par la Gendarmerie Nationale. Vous découvrirez dans ces lignes son retour d’expérience sur le sujet, de la stratégie suivie, aux objectifs visés en passant par les difficultés rencontrées et les bénéfices constatés à court et long terme.

Tirez parti de votre environnement de travail en ligne de commandes

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
125
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Je vous propose de découvrir le monde merveilleux de la ligne de commandes. Pas un tutoriel pour l’utiliser, mais un ensemble d’outils pour tirer profit au maximum de cet environnement. Que vous soyez débutant ou utilisateur expérimenté, je souhaite dans cet article vous montrer comment personnaliser son apparence, vous passer de certains outils graphiques, vous faire découvrir de nouveaux utilitaires, de nouveaux usages et des alternatives à des commandes historiques connues.

À la découverte du gestionnaire de système et de services System Daemon

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
125
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Historiquement, les services du système GNU/Linux étaient pris en charge par ce qu’on appelait System V. Cela permettait de lancer des programmes au démarrage de l’ordinateur, mais également de gérer les niveaux d’exécution de différentes parties du système, grâce à des scripts shell placés dans le répertoire /etc/init.d. Après une courte transition par le projet upstart, une grande majorité des systèmes GNU/Linux a basculé sous Systemd (pour System Daemon), plus souple et efficace pour gérer les différents services, mais pas seulement.

À la découverte des namespaces mount et uts

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
247
Mois de parution
avril 2021
Domaines
Résumé

Le namespace mount, premier d'une longue série de namespaces a été ajouté à Linux quelques années après chroot() pour offrir plus de possibilités et de sécurité dans l'isolation des systèmes de fichiers. Introduit peu après et indéniablement plus simple, le namespace uts permet d'instancier les noms de machine. Les conteneurs sont bien entendu les premiers clients de ces fonctionnalités.

Créez vos clusters avec Elasticsearch

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
124
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Vous êtes-vous déjà demandé comment Facebook et Google gèrent leurs immenses masses de données tout en fournissant des services rapides ? Quelle serait votre solution pour gérer une base de données avec un trafic de données abondant ? Voici quelques éléments de réponse à ces questions.