Gérez efficacement vos tâches avec Taskwarrior : guide d’utilisation

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
108
Mois de parution
juillet 2018
Domaines


Résumé
Il existe de nombreuses interfaces graphiques pour gérer nos todo-lists (listes de choses à faire), pourquoi voudrions-nous organiser notre suivi de tâches avec un outil en ligne de commandes ? Parce que Taskwarrior est un logiciel libre (licence MIT ) particulièrement efficace et adaptable à tous les besoins ; il interagit avec vos applications préférées et de nombreux services en ligne ; il est accompagné d’une galaxie d’outils complémentaires proposant time tracking, synchronisation, etc. Que ce soit pour votre travail ou votre organisation personnelle, que vous soyez adepte de Pomodoro, Kanban ou GTD pour votre organisation ou si pour l’instant votre bureau croule sous les post-its, Taskwarrior se plie à tous les caprices, s’adapte à tous les goûts !

Avant de vous présenter Taskwarrior en détail et vous expliquer clairement sa syntaxe, attardons-nous quelques instants pour vous convaincre rapidement de son réel intérêt par rapport à n’importe quelle interface graphique. Pour définir une nouvelle tâche avec Taskwarrior, vous n’avez qu’une ligne à taper, prenons un exemple relativement simple :

$ task add "Acheter Linux Pratique" project:"Me Cultiver" +magazine +linux due:eom recur:2mo priority:H

Cette commande vous permet en une seule action de créer une nouvelle tâche définie par une description, catégorisée dans un projet, classée avec 2 tags, dont la date d’exécution est la fin du mois, avec une récurrence de 2 mois et une priorité haute. Et encore, nous verrons comment simplifier la saisie avec des alias et l’auto-complétion. Choisissez n’importe quel logiciel graphique de todo-list et comptez le nombre de clics, la distance parcourue par votre curseur et le nombre d’interactions que vous...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Gérer une base de données avec Adminer

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
121
Mois de parution
septembre 2020
Domaines
Résumé

La gestion des bases de données relationnelles est une technologie essentielle pour les entreprises. Sa complexité nécessite de disposer de logiciels pratiques et fiables pour manipuler les données avec efficacité et en toute sécurité. Adminer entre dans la catégorie poids plume de ces outils, mais ne manque pas d'arguments pour séduire les administrateurs de bases de données et les développeurs.

Garder ses secrets avec Tomb

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
48
Mois de parution
septembre 2020
Domaines
Résumé

Pour conserver des documents privés sur un disque dur ou un support amovible, il est nécessaire d'avoir recours au chiffrement. L'outil Tomb permet de manipuler simplement des répertoires chiffrés par le standard LUKS, pensé dans un d'esprit de confort et de mobilité.

Aller plus loin avec coreboot

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
110
Mois de parution
septembre 2020
Domaines
Résumé

Rappelez-vous dans le numéro 220 de GNU/Linux Magazine, j’avais écrit un petit article sur coreboot, le BIOS libre. Je vous propose cette fois d’aller plus loin, en explorant quelques façons de sécuriser un peu le processus de boot, et plus encore.

Les utilitaires relatifs aux namespaces

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
240
Mois de parution
septembre 2020
Domaines
Résumé

Après un premier article [1] sur la notion de namespace et de conteneur avec un passage en revue des appels système, ce second opus se concentre sur les commandes mises à disposition de l’utilisateur.