Compiler et gérer des applications supplémentaires pour votre système avec Linuxbrew

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
107
Mois de parution
mai 2018
Domaines


Résumé
Les distributions Linux les plus connues ont toutes un système de gestion de paquets efficace. Malheureusement, il arrive souvent que la version d’une application à disposition soit obsolète, voire même qu’une application ne soit pas disponible du tout. Le projet Homebrew a vu le jour initialement sous macOS dans ce but, afin de lui offrir un gestionnaire de logiciels (libres), digne de ce nom. Linuxbrew est le port de Homebrew pour Linux. Grâce à Linuxbrew, vous allez pouvoir installer des logiciels, référencés dans un dépôt. Un logiciel est défini suivant une formule : un fichier qui indique la version disponible à l’installation, où télécharger ses sources, et comment le compiler. Dans cet article, nous allons découvrir Linuxbrew, ses fonctionnalités, héritées de Homebrew, et leur terminologie, héritées du brassage de bière fait maison !

Outil utilisé : Linuxbrew 1.5

Site du projet : https://linuxbrew.sh

Étape 1 : Installer Linuxbrew

Linuxbrew est compatible pour tout système Linux, et nous allons le découvrir sous Debian dans cet article. Linuxbrew est écrit en Ruby, utilise des scripts Shell, nécessite un environnement de compilation et ses sources sont distribuées sous forme d’un dépôt Git. Il faut donc commencer par installer toutes ces dépendances :

$ sudo apt-get install -y build-essential curl file git python-setuptools curl ruby locales-all

On peut ensuite exécuter le script d’installation. La procédure officielle demande d’exécuter un script depuis Internet (oui, je sais, ce n’est pas bien d’exécuter un script depuis le Web, mais je suis sûr que vous allez prendre la peine de le lire avant de l’exécuter), sans être root. Elle installe Linuxbrew par défaut dans le dossier générique /home/linuxbrew/.linuxbrew si l’utilisateur qui exécute le script a les droits sudo. Je préfère...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Recréer un ancien environnement à l’aide de Docker

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
113
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Docker est un mot à la mode qu’on associe volontiers à microservices et autre Cloud. Cependant, nous allons voir ici qu’il peut aussi rendre des « macroservices » :-) dans un cadre tout à fait différent, voire contraire : celui de la maintenance logicielle !

Déployer Jenkins CI avec Docker

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
124
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Solution appréciée d’intégration continue, Jenkins est un puissant logiciel Java dont l’installation et l’exécution sur un système ne sont pas sans conséquence et à prendre à la légère. Afin de faciliter son déploiement et isoler proprement ce programme du reste de la machine qui l’héberge, nous allons illustrer ici comment le mettre en place, en seulement quelques commandes, à l’aide de Docker.

Déploiements reproductibles dans le temps avec GNU Guix

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
113
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Pour la recherche scientifique comme pour d'autres domaines, on a souvent besoin de reproduire un environnement logiciel à l'identique non seulement sur différentes machines, mais aussi à différents instants dans le temps. Docker et les machines virtuelles, qui sont souvent la solution choisie pour répondre à ce besoin, ont des limitations qu’il est facile de ne pas voir. Cet article illustre l’utilisation de GNU Guix pour des déploiements reproductibles, au bit près, dans l’espace et dans le temps.

Générer et manipuler des images ISO

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
124
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Quand bien même leur usage s’est quelque peu atténué au profit d’autres supports de stockage de masse depuis plusieurs années, les CD-ROM et autres DVD-ROM ont toujours une utilité en 2020 : stockage de données, création de disques bootables (pour distributions GNU/Linux entre autres), disques multimédias... S’il est vrai que sa durée de vie a été surestimée à une époque (peut-être pour favoriser son utilisation), la bonne vieille galette n’est pas encore morte, et il lui reste encore de beaux jours à vivre.