Réaliser un inventaire de votre parc informatique ou un déploiement automatisé avec GLPI/FusionInventory

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
102
Mois de parution
juillet 2017
Domaines


Résumé
Vous avez parfois besoin de savoir rapidement la version des noyaux installés sur vos serveurs Linux suite à l'annonce d'une faille de sécurité, de connaître le firmware de vos switchs pour vérifier s’ils sont à jour, ou encore de déployer un correctif… en résumé, avoir un inventaire complet et à jour de votre parc. Le couple GLPI/FusionInventory est là pour ça !

1. Installation de GLPI sur une Debian Jessie

GLPI (Gestion Libre de Parc Informatique) permet de gérer un ensemble d'objets, de serveurs, de logiciels..., mais pour automatiser cette remontée d'informations, il va devoir s'appuyer sur l'outil d'inventaire FusionInventory. Vous allez voir très rapidement comment installer le logiciel GLPI 0.91.x sur une Debian Jessie avant de vous attaquer au sujet principal FusionInventory.

1.1 Prérequis

Il vous faut tout d'abord installer un serveur web, vous prendrez un standard : Apache et également une base de données, vous utiliserez MySQL.

# apt-get install apache2 libapache-mod-php mysql-server

Après l’installation de mysql-server, je vous invite à exécuter le script  : mysql_secure_installation pour sécuriser le serveur. En répondant Y (oui) aux questions, vous obtenez (théoriquement) un serveur sécurisé.

1.2 Configuration de la base MySQL

Après vous être connecté au serveur MySQL, vous allez créer la base de données de GLPI...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Netcat, l’histoire d’un couteau suisse pour le réseau

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
123
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

Lier le monde de l’administration système et celui du réseau n’est pas chose aisée, ni donné à tout le monde. De nombreux outils présents issus du monde de l’open source essaient désespérément d’y trouver une place. L’un d’entre eux a par ailleurs une longueur d’avance. Permettant de jouer avec la création de socket sur la couche transport du modèle OSI, Netcat rayonne dans le monde underground depuis déjà de nombreuses années. Rien de tel qu’une petite histoire pour parler de ce programme légendaire...

Migrez de iptables vers nftables

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
122
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Il y a cinq ans, je lisais un premier article sur nftables [1] : l’outil semblait intéressant, mais il n’était pas disponible sur ma machine. En 2019, une distribution majeure, Debian, a basculé sur nftables avec sa version 10 (Buster) [2] : il est donc temps de voir comment migrer du vénérable pare-feu iptables vers son successeur.

Sauvegardez vos données, centralisez vos logs et supervisez votre sécurité

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
49
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Nos serveurs présentent désormais une surface d’attaque réseau maîtrisée et une sécurisation système d’un niveau cohérent avec notre modèle de menaces. De même, le service SSH tournant sur ces serveurs est configuré de manière optimisée. Nous pouvons donc être relativement sereins si nos adversaires sont d’un niveau intermédiaire. Et si malgré toutes ces protections, une attaque comme un rançongiciel réussissait ? Et bien dans ce cas-là, pour l’instant, notre infrastructure serait particulièrement vulnérable. Aucune sauvegarde externalisée. Pas de centralisation des traces. Une supervision sécurité inexistante. Remédions à cette situation afin d’élever le niveau de maturité de la sécurité de notre infrastructure.

Sécurisez votre réseau

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
49
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Maintenant que notre serveur principal est déployé et que nous y avons appliqué un premier niveau de sécurisation système, occupons-nous de sa sécurisation réseau. Nous allons détailler en quoi les attaques réseau sont primordiales dans notre modèle de menace. Comme nous le verrons, l’accès distant est le risque principal qui guette nos serveurs. Nous allons mettre en œuvre une sécurité en profondeur et les mesures de protection réseau en seront une de ses dimensions importantes.