Nettoyage des vieux noyaux GNU/Linux obsolètes

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
94
Mois de parution
mars 2016
Domaines


Résumé
Il arrive parfois que notre distribution favorite possède une collection de vieux noyaux GNU/Linux dus aux différentes mises à jour successives. Pour ce faire, je propose d'étudier une solution permettant de purifier un peu tout cela et par la même occasion de libérer de la place.

Quelle que soit la distribution Linux, le packaging permet d'avoir un système à la pointe des correctifs et problèmes de sécurité. La conséquence de cela est parfois que le système de mise à jour ne nettoie pas toujours le système correctement. C'est le cas pour les noyaux GNU/Linux et c'est ce qui va être le sujet de cet article. Nous allons étudier la problématique et envisager des solutions.

1. Analyse de la partition de boot

La partition de boot est le lieu où sont regroupés les noyaux GNU/linux installés depuis l'installation de la distribution. Même si cela reste normal dans le cycle de vie d'une distribution GNU/Linux, cette accumulation peut aboutir à une saturation de l'espace disque :

$ ls -al /boot

total 109116

drwxr-xr-x  3 root root     4096 avril 14 20:40 .

drwxr-xr-x 22 root root     4096 avril  9 21:07 ..

-rw-r--r--  1 root root  1213344 janv. 15 19:26 abi-3.16.0-30-generic

-rw-r--r--  1 root root  1213285 mars  13 12:32 abi-3.16.0-33-generic

-rw-r--r--  1...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 94% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Tirez parti de votre environnement de travail en ligne de commandes

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
125
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Je vous propose de découvrir le monde merveilleux de la ligne de commandes. Pas un tutoriel pour l’utiliser, mais un ensemble d’outils pour tirer profit au maximum de cet environnement. Que vous soyez débutant ou utilisateur expérimenté, je souhaite dans cet article vous montrer comment personnaliser son apparence, vous passer de certains outils graphiques, vous faire découvrir de nouveaux utilitaires, de nouveaux usages et des alternatives à des commandes historiques connues.

À la découverte du gestionnaire de système et de services System Daemon

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
125
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Historiquement, les services du système GNU/Linux étaient pris en charge par ce qu’on appelait System V. Cela permettait de lancer des programmes au démarrage de l’ordinateur, mais également de gérer les niveaux d’exécution de différentes parties du système, grâce à des scripts shell placés dans le répertoire /etc/init.d. Après une courte transition par le projet upstart, une grande majorité des systèmes GNU/Linux a basculé sous Systemd (pour System Daemon), plus souple et efficace pour gérer les différents services, mais pas seulement.

Gérez vos gros volumes de données avec Elasticsearch

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
125
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Elasticsearch est un SGBD NoSQL qui gagne en popularité ces dernières années de par sa flexibilité et sa gestion facile. Il intègre la notion de cluster qui permet de décentraliser une base de données afin de rendre les requêtes à celle-ci plus rapides, tout en assurant une sécurité plus qu’acceptable. Dans cet article, nous allons gérer une base de données Elasticsearch en nous focalisant principalement sur la manipulation des données. Nous supposerons que vous disposez déjà d’un cluster installé disposant bien évidemment d’un nœud master, comme vu précédemment [1].

À la découverte des namespaces mount et uts

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
247
Mois de parution
avril 2021
Domaines
Résumé

Le namespace mount, premier d'une longue série de namespaces a été ajouté à Linux quelques années après chroot() pour offrir plus de possibilités et de sécurité dans l'isolation des systèmes de fichiers. Introduit peu après et indéniablement plus simple, le namespace uts permet d'instancier les noms de machine. Les conteneurs sont bien entendu les premiers clients de ces fonctionnalités.

Déployer Jenkins CI avec Docker

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
124
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Solution appréciée d’intégration continue, Jenkins est un puissant logiciel Java dont l’installation et l’exécution sur un système ne sont pas sans conséquence et à prendre à la légère. Afin de faciliter son déploiement et isoler proprement ce programme du reste de la machine qui l’héberge, nous allons illustrer ici comment le mettre en place, en seulement quelques commandes, à l’aide de Docker.