Identification de plaques d'immatriculation avec OpenALPR

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
89
Mois de parution
mai 2015
Domaines


Résumé
Tout le monde connaît un usage de l'identification des plaques d'immatriculation des voitures : nos chers radars automatiques ! Au détour d'un tweet, j'ai découvert OpenALPR et me voici en train de vous expliquer comment utiliser cet outil !

1. Le besoin

Identifier une plaque d'immatriculation… mouais ! Quel intérêt ? Mais aussi quid de la légalité de l'automatisation de cette tâche ? Tout d'abord, il faut savoir que « Le Code de la sécurité intérieure limite la mise en œuvre d’un dispositif de lecture automatisée de plaques d’immatriculation (LAPI) aux seuls services de police nationale, gendarmerie et douane » [2]. L'usage sera à donc à titre purement privé sur une propriété privée pour vos véhicules personnels.

Voyons quelques possibilités d'utilisation pour M. Tout-le-Monde :

- ouverture automatique d'un portail en fonction de la plaque d'immatriculation de la voiture qui se présente à l'entrée (notez qu'il ne s'agit pas d'une authentification forte, mais simplement d'un confort : une simple feuille imprimée posée devant n'importe quelle plaque de voiture avec la bonne plaque imprimée aura pour effet l'ouverture du portail) ;

- identification des voitures garées chez soi. L'intérêt...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Découvrez la programmation différentiable

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
246
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

La programmation différentiable est une nouvelle façon de penser la programmation. Le principe consiste à considérer tout un programme comme une fonction qu’on puisse différentier, et donc optimiser. Nous allons construire dans cet article les outils de base pour ce faire, et présenter la librairie JAX, qui facilite la tâche.

Scikit-image, une alternative à OpenCV pour la reconnaissance d'images

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
244
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

Une fois n'est pas coutume, nous allons découvrir et utiliser une alternative à OpenCV, scikit-image communément appelé skimage. Nous implémenterons la reconnaissance d'images avec la méthode des histogrammes de gradients orientés (HOG : Histogram of Oriented Gradients) associée à une machine à vecteurs de support (SVM : Support Vector Machine). Cette méthode est employée dans bien des applications telles que l'automobile, pour la détection de piétons [1].

Intelligence artificielle : la grande méprise

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
118
Mois de parution
mars 2020
Domaines
Résumé

Que ce soit dans les salons professionnels, la presse spécialisée ou même les publicités adressées au grand public, on n’échappe pas à l’intelligence artificielle. Pourtant, derrière ce terme, finalement très fourre-tout, il existe une véritable science. Mais entre l’état de l’art et ce qui existe réellement, il y a une différence qui change la donne.