Linux Pratique N°
Numéro
73
Administration système & réseau

Article mis en avant

Résumé
On a tous quelques vieux PC qui traînent, ou le désir de simplifier la maintenance d'un parc informatique, voire les deux. Linux Terminal Server Project [LTSP] est un projet open source qui ne fait pas beaucoup parler de lui, mais qui s'avère incontournable pour répondre à ces problématiques, en utilisant des clients légers.

Dans ce numéro...


C'est la rentrée. La salle informatique du collège et du lycée, vous vous souvenez ? Moi pas... Normal, on n'en avait pas... C'était le temps où nous n'avions que des Bic, des Caran d'Ache, un Petit Robert et la bibliothèque municipale comme outils... . Aujourd'hui, vous trouverez dans chaque établissement scolaire une salle identique à l'illustration de couverture de ce numéro (enfin presque...). Tout du moins, chaque établissement devrait être doté d'une salle comme celle-là : une myriade de terminaux dirigés par une seule et même machine (celle du prof en l'occurrence). C'est si simple à mettre en place et tellement pratique dans de nombreux cas.
Backup Box, c'est la solution idéale de ceux qui utilisent plusieurs services de stockage/sauvegarde en ligne. Le service Backup Box (https://mybackupbox.com/) permet en effet de transférer ses fichiers d'un service de stockage en ligne à un autre, directement, autrement dit sans passer par une plateforme physique.
Que vous souhaitiez réaliser un site dédié à la photographie, préparer vos œuvres avant de les intégrer dans un diaporama ou simplement les épingler au mur, ce logiciel est fait pour vous ! En effet, il permet d'agrémenter les images de cadres, de logos, de commentaires ou encore de filigranes.
Voici encore un outil très spécialisé au service de vos photographies, qui est l'œuvre de Lawrence Murray, également développeur de Tintii que nous vous avons déjà présenté dans les colonnes de Linux Pratique. Urban Lightscape vous permettra d'équilibrer l'exposition de vos prises de vues d'une manière très particulière.
Votre collection de musique dépasse allègrement les dix mille titres, et vous êtes confronté à un dilemme : quel gestionnaire musical choisir ? Vous composez avec les défauts des uns et des autres... Quod Libet vous laisse gérer votre musique à votre manière, sans sacrifier la rapidité.
Translate Words (http://code.google.com/p/translateword/), est un programme de traduction qui s'utilise en ligne de commandes ; il utilise des dictionnaires présents en local, mais aussi des services de traduction en ligne (Google Translation et FreeTranslation notamment).
Lifeograph (http://lifeograph.wikidot.com/start) est un éditeur de journal personnel, que nous vous avons déjà présenté dans les pages de ce magazine.
Nous sommes dans l'ère de la mobilité. Internet se retrouve sur nos PC portables, sur nos tablettes, sur nos téléphones... Tandis que nous nous déplaçons de plus en plus. Les protocoles sur lesquels est basé le réseau des réseaux ne sont pas adaptés à ces usages : comment faire face à ce dilemme ?
Linux Mint, originellement dérivée d'Ubuntu, innove et tente de s'affranchir de sa distribution mère ainsi que des environnements graphiques du moment, respectivement au profit de Debian testing, une distribution en permanence mise à jour, et de Cinnamon, un hybride de GNOME 2 et GNOME 3. Un pari audacieux qui pourrait bien payer en cette période de changements forcés.
De nombreux logiciels de gestion de pare-feu existent sous Linux, offrant différentes approches et différents niveaux de complexité. Ubuntu propose l'outil Ufw, offrant une interface simple et efficace pour gérer votre firewall logiciel.
Cet article entame une série à propos des améliorations apportées par HTML5, sachant que de nouvelles sont encore en préparation... Il s’agit ici de partir d’un formulaire simple écrit en XHTML et de le refaire en HTML5.
Après des tergiversations au niveau de sa feuille de route, suite aux difficultés rencontrées, de nouvelles versions de la branche 5 de PHP sortent, dont une nouvelle branche mineure qui apporte quelques innovations. L’occasion de les présenter et de faire un point rapide de l’état des lieux sur le langage PHP, qui représente la bagatelle de 20 millions de sites web (en nombre de domaines).
La trilogie originale étant de ma génération, le seconde celle de mes enfants, j'ai toujours eu la tête dans les guerres et les étoiles ;-). Et à chaque fois, tout commence par le générique d'ouverture, grandiose... J'ai donc eu envie de le reproduire pour l'intégrer dans mes petites productions vidéos sous OpenShot Video Editor par exemple.
L'effet structurant du déploiement d'applications peut être largement optimisé grâce à deux actions complémentaires : la mise en œuvre d'un support aux utilisateurs qui soit performant et le management du cycle de vie du logiciel. La solution OTRS [1] répond à ces deux problématiques grâce à une solution libre, open source, modulaire et intégrée. La première partie de cet article, publiée dans le précédent numéro, était consacrée au module de gestion « helpdesk » [2]. Cette seconde partie se focalise sur l'outil de « IT service management »[3].
Qui n'a jamais rêvé de déployer une solution complète en entreprise, qui n'utilise que du logiciel libre et qui se configure à coup de clics, comme quand vous passez une commande sur le net en remplissant un formulaire et en cliquant sur un bouton pour valider le tout ? La société Zentyal a voulu concrétiser vos désirs à travers leur solution. En route pour la découverte de ce produit, qui je l'espère, vous donnera la possibilité de mettre en œuvre des solutions toujours mises de côté par crainte de la difficulté, du prix ou autre...
Cet article est dédié aux débutants qui n’ont jamais encore développé, qui aimeraient s'y mettre, mais se demandent par où commencer. Cet article fait partie d’une série dont l’idée est de se donner les moyens de parvenir à un résultat concret rapidement, à partir du minimum et en apprenant de nouvelles notions très progressivement. Il traite des premiers pas, des nombres et des fonctions.
Débuter en programmation n’est jamais chose évidente. Lorsque l’on suit une formation ou un apprentissage, on pourrait se dire qu’il n’y a qu’à se laisser guider, mais rien n’est plus faux, car on apprend plus de choses en mettant ses mains dans le cambouis. Lorsque l’on souhaite apprendre par soi-même, il faut mettre le pied à l’étrier et commencer quelque part... Habituellement, les cursus scolaires commencent par ce qui est proche de la machine, le bas niveau, puis le haut niveau. Nous vous proposons de faire l’inverse : faire entrer le débutant le plus rapidement possible dans le concret à l’aide d’un langage de haut niveau et redescendre à bas niveau. Avant d’entrer dans le dur, cet article va dresser un premier état des lieux des langages de programmation existants.

Magazines précédents

Les derniers contenus premiums