Réalisez vos cartes de visite avec FPDF et classeForms

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
70
Mois de parution
mars 2012
Domaines


Résumé
Je vous propose dans cet article de générer vos cartes de visite à l'aide d'une petite application web développée en PHP et utilisant la classe FPDF [1]. Ce sera aussi l'occasion de découvrir les classes PHP de Franck Oberlechner [2] qui permettent de mettre en œuvre de jolis formulaires presque sans effort.

1. Introduction

De nombreux sites proposent la génération gratuite de cartes de visite : http://www.businesscardland.com/, http://www.freepdfcards.com/, http://www.degraeve.com/business-cards/... Cependant, il est bien évident que vous laissez vos coordonnées sur un site que vous ne connaissez pas. Que vont-ils faire de ces précieuses données ? Encore une fois, si vous n'y faites pas attention, vos données personnelles peuvent être échangées, vendues à votre insu. Ne vous étonnez pas alors d'être « spammé » sur l'adresse e-mail que vous avez donnée lors de la création.

Je vous propose de créer votre propre générateur de cartes de visite à travers une petite application web simpliste. Basée sur un simple formulaire, elle utilise la classe FPDF [1] pour générer un fichier PDF contenant les cartes. La sécurité n'étant pas mon métier, je vous déconseille fortement de rendre accessible publiquement le code que je vais vous donner dans cet article. Cependant,...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 98% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Tout ce qu'il faut savoir pour bien traiter vos images numérisées

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
121
Mois de parution
septembre 2020
Domaines
Résumé

Le travail de l’image sur informatique s’est grandement démocratisé et amélioré depuis l’époque de l’avènement des ordinateurs personnels. Je me souviens que sur Amstrad CPC 464, le tracé d’un disque n’était pas complètement rempli, le rendu ressemblait plutôt à une sorte de rosace trouée. Les années 90 ont vu les outils graphiques professionnels se développer, et pendant les années 2000 la puissance de calcul s’est démultipliée au point de permettre aux utilisateurs de véritablement donner libre cours à leurs idées de créations, notamment dans le domaine de la 3D. Mais qu’est-ce qu’une image en informatique, comment la traiter, la modifier et comment bien l’imprimer ? C’est ce que je me propose de vous exposer dans cet article.

Comment bien utiliser les cartes cognitives

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
120
Mois de parution
juillet 2020
Domaines
Résumé

Quand on se lance dans un nouveau projet, que ce soit pour le travail, pour une association sportive, ou même pour préparer un voyage, on ne sait jamais trop par quoi commencer, par quel bout prendre la chose. Pourtant, une des premières et des plus évidentes tâches à réaliser, pourrait être de mettre tout cela en ordre, en clarifiant les concepts, les moyens et les objectifs. Il existe pour cela un outil spécifique que l’on appelle « carte cognitive » [1], qui peut se décliner en deux solutions d’aide à la mise en forme d’idées : les cartes heuristiques (ou cartes mentales), qu’il ne faut pas confondre avec les schémas conceptuels (ou cartes conceptuelles). Petit tour d’horizon des solutions logicielles d’aide à l’organisation de la pensée sous GNU/Linux.

Gérez vos contacts personnels avec Monica

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
47
Mois de parution
juillet 2020
Domaines
Résumé

Vous avez une vie sociale bien remplie et il vous est impossible de retenir les anniversaires de vos amis ? Vous vivez en ermite et n’êtes même pas capable de vous souvenir du prénom de votre voisin de palier ? Alors Monica est fait pour vous et va vous aider à gérer vos contacts personnels.

CryptPad : une suite d’outils collaboratifs en ligne chiffrés

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
118
Mois de parution
mars 2020
Domaines
Résumé

CryptPad se présente comme une suite collaborative chiffrée que vous pourrez tout aussi bien installer localement (la marche à suivre est indiquée ici : https://github.com/xwiki-labs/cryptpad/wiki/Installation-guide) qu’utiliser directement en ligne depuis l’instance https://cryptpad.fr/ (maintenue par la société française XWiki qui a créé le projet).