Mettre en place votre système de noms de domaine sous Linux

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
69
Mois de parution
janvier 2012
Domaines


Résumé
Chacun d'entre nous, pour accéder à un site web ou consulter son webmail, intuitivement inscrit l'adresse du site dans son navigateur Internet. Par exemple, pour consulter le site des éditions Diamond, il faut saisir http://www.ed‑diamond.com dans la barre d'adresse du navigateur, puis une requête est transmise au serveur web hébergeant l'ensemble du site demandé et si la page est disponible, elle apparaîtra sur votre écran. Mais derrière cette requête, tout un ensemble de traitements invisibles s’exécutent...

En effet, le réseau Internet basé sur le protocole TCP/IP, identifie chaque hôte ou machine par son adresse IP : une suite de quatre nombres, chacun pouvant prendre une valeur de 1 à 255.

Donc, a priori, notre requête précédente (http://www.ed-diamond.com) n'a aucun sens puisque Internet ne comprend que l'adresse IP que vous cherchez à atteindre et donc, probablement, elle n'arrivera pas à destination ; c'est comme lorsque vous demandez au facteur de transmettre une lettre à un ami en indiquant uniquement son nom et prénom, sans préciser son adresse postale.

Le système de noms de domaine a été créé pour résoudre ce problème.

En effet, le serveur de noms de domaine se situe entre le client à l'origine de la requête et le serveur web. Vous l'avez deviné, je pense, le serveur de noms de domaine couramment appelé DNS (Domain Name System) gère les correspondances entre les noms d'hôtes, pratiques pour les humains, et les adresses IP que manipulent les...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Netcat, l’histoire d’un couteau suisse pour le réseau

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
123
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

Lier le monde de l’administration système et celui du réseau n’est pas chose aisée, ni donné à tout le monde. De nombreux outils présents issus du monde de l’open source essaient désespérément d’y trouver une place. L’un d’entre eux a par ailleurs une longueur d’avance. Permettant de jouer avec la création de socket sur la couche transport du modèle OSI, Netcat rayonne dans le monde underground depuis déjà de nombreuses années. Rien de tel qu’une petite histoire pour parler de ce programme légendaire...

Introduction au dossier : Sécurisez vos serveurs et votre réseau local

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
49
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

2020 aura été une année marquante pour nos vies et nos sociétés. Il aura fallu se réinventer, trouver des solutions à des situations exceptionnelles. Dans les entreprises, l'Éducation ou la Santé, la mobilisation des ressources informatiques aura été maximale. Nos infrastructures auront ployé, tangué, parfois presque craqué, mais au final, cela aura tenu.

Passez à nftables, le « nouveau » firewall de Linux

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
122
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Le firewall est un élément important pour sécuriser un réseau. Il est prouvé que la sécurité par l’obscurantisme ne fonctionne pas. Ce n’est donc pas une bonne idée d’utiliser une boîte noire en priant pour que tout se passe bien. Un bon firewall est donc installé sur un système d’exploitation libre. Linux fait évoluer le sien d’iptables vers nftables. Nous montrons dans cet article comment débuter avec la nouvelle mouture.

Répondez aux problématiques de sécurité d’accès avec OpenSSH

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
49
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Notre infrastructure est désormais stable et sécurisée tant au niveau système que réseau. Nous allons pouvoir étudier de manière un peu approfondie un logiciel particulier : OpenSSH. Ce démon réseau nous permet de nous connecter en toute sécurité sur nos serveurs via le protocole SSH. Son développement a commencé il y a plus de 20 ans chez nos amis d’OpenBSD. La liste de ses fonctionnalités est d’une longueur impressionnante. Nous allons en parcourir ensemble quelques-unes qui, je l’espère, nous permettront d’améliorer tant notre sécurité que notre productivité quotidienne.