Effacer ses données de façon définitive et sécurisée

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
69
Mois de parution
janvier 2012
Domaines


Résumé
Amis paranoïaques bonjour ! Vous devez changer de poste de travail ? Vous séparer d'un disque dur ? Immédiatement vous pensez à toutes ces données personnelles et/ou sensibles qui traînent encore sûrement sur vos supports de stockage. Voici donc un article présentant plusieurs méthodes permettant d'effacer complètement vos données, sans laisser la moindre trace...

1. Avant-propos : non, dd et rm ne suffisent pas...

Lorsqu'on supprime un fichier (on vide la corbeille, on formate le disque...), le système signale dans la table d'allocation des fichiers que les clusters qui étaient jusque-là occupés sont désormais disponibles. Et c'est tout ! Comprenez que les données, elles, ne sont pas physiquement effacées. Par analogie, c'est comme si l'on supprimait un chapitre dans le sommaire d'un ouvrage, sans retirer le chapitre lui-même. Ainsi, ces données peuvent être facilement récupérées avec les outils appropriés.

De ce fait, le seul moyen de supprimer (pour de vrai) des données consiste à récrire sur les secteurs à effacer ; on parle d'effacement « par surcharge ». Dans une étude sur le sujet, Peter Gutmann [1] démontre qu'il est nécessaire de réaliser ainsi trente cinq passes de réécriture pour effacer définitivement des données. Une hypothèse parfois controversée...

Pourquoi une telle persistance des données ? Un...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Créez vos clusters avec Elasticsearch

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
124
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Vous êtes-vous déjà demandé comment Facebook et Google gèrent leurs immenses masses de données tout en fournissant des services rapides ? Quelle serait votre solution pour gérer une base de données avec un trafic de données abondant ? Voici quelques éléments de réponse à ces questions.

Recréer un ancien environnement à l’aide de Docker

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
113
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Docker est un mot à la mode qu’on associe volontiers à microservices et autre Cloud. Cependant, nous allons voir ici qu’il peut aussi rendre des « macroservices » :-) dans un cadre tout à fait différent, voire contraire : celui de la maintenance logicielle !

Déployer Jenkins CI avec Docker

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
124
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Solution appréciée d’intégration continue, Jenkins est un puissant logiciel Java dont l’installation et l’exécution sur un système ne sont pas sans conséquence et à prendre à la légère. Afin de faciliter son déploiement et isoler proprement ce programme du reste de la machine qui l’héberge, nous allons illustrer ici comment le mettre en place, en seulement quelques commandes, à l’aide de Docker.

Déploiements reproductibles dans le temps avec GNU Guix

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
113
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Pour la recherche scientifique comme pour d'autres domaines, on a souvent besoin de reproduire un environnement logiciel à l'identique non seulement sur différentes machines, mais aussi à différents instants dans le temps. Docker et les machines virtuelles, qui sont souvent la solution choisie pour répondre à ce besoin, ont des limitations qu’il est facile de ne pas voir. Cet article illustre l’utilisation de GNU Guix pour des déploiements reproductibles, au bit près, dans l’espace et dans le temps.