Gnuplot par l'exemple

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
67
Mois de parution
septembre 2011
Domaines


Résumé

Vous souhaitez tracer une courbe à partir d'une fonction ou d'un tableau de points, en 2D ou même en 3D ? Vous souhaitez incorporer la représentation graphique d'une fonction dans un dessin vectoriel, dans une image bitmap, dans un document LaTeX ? Si vous n'êtes pas particulièrement effrayé par la ligne de commandes, surtout lorsque celle-ci se montre fonctionnelle voire très puissante, alors le logiciel libre Gnuplot est peut-être la solution.


1. Installation

Dans toutes les distributions GNU/Linux dignes de ce nom, vous trouverez un paquet gnuplot. Si vous souhaitez installer le logiciel depuis les sources, rendez-vous dans la section download du site officiel (http://www.gnuplot.info/download.html). L'archive contient un fichier INSTALL limpide qui vous guidera de façon très complète.

2. Lancement

Une fois installé vous pouvez lancer l'application en tapant gnuplot dans un terminal (Fig. 1). Vous aurez alors la possibilité de taper vos instructions directement. Notez qu'en appuyant sur la flèche haut vous remontez dans l'historique des commandes exactement comme dans un shell classique. L'instruction exit ferme Gnuplot.

 

1a

 

Fig. 1 : Interface de Gnuplot

Il est également possible d'exécuter une instruction Gnuplot directement dans le shell en tapant gnuplot -e 'commande' ou echo 'commande' | gnuplot.

Si vous souhaitez taper plusieurs instructions, vous pouvez séparer celles-ci...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 92% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Comment bien utiliser les cartes cognitives

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
120
Mois de parution
juillet 2020
Domaines
Résumé

Quand on se lance dans un nouveau projet, que ce soit pour le travail, pour une association sportive, ou même pour préparer un voyage, on ne sait jamais trop par quoi commencer, par quel bout prendre la chose. Pourtant, une des premières et des plus évidentes tâches à réaliser, pourrait être de mettre tout cela en ordre, en clarifiant les concepts, les moyens et les objectifs. Il existe pour cela un outil spécifique que l’on appelle « carte cognitive » [1], qui peut se décliner en deux solutions d’aide à la mise en forme d’idées : les cartes heuristiques (ou cartes mentales), qu’il ne faut pas confondre avec les schémas conceptuels (ou cartes conceptuelles). Petit tour d’horizon des solutions logicielles d’aide à l’organisation de la pensée sous GNU/Linux.

Jonglez avec vos tracés via PlotJuggler

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
47
Mois de parution
juillet 2020
Domaines
Résumé

Développé par un roboticien, PlotJuggler a été pensé pour répondre à des besoins de tracés très utiles au débogage de drones. Lorsque vous avez de nombreuses données à analyser, parfois en temps réel, il peut être très commode d’afficher celles-ci sous forme de graphiques. Si vous pouvez le faire simplement et avez la possibilité de leur appliquer de nombreuses opérations directement, alors vous gagnez en efficacité, c’est ce que propose PlotJuggler.

Gérez vos contacts personnels avec Monica

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
47
Mois de parution
juillet 2020
Domaines
Résumé

Vous avez une vie sociale bien remplie et il vous est impossible de retenir les anniversaires de vos amis ? Vous vivez en ermite et n’êtes même pas capable de vous souvenir du prénom de votre voisin de palier ? Alors Monica est fait pour vous et va vous aider à gérer vos contacts personnels.