Animez automatiquement votre soirée avec Linux

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
67
Mois de parution
septembre 2011
Domaines


Résumé

Le but de cet article est de vous montrer comment utiliser un ordinateur et Linux pour le transformer en un robot d'animation musicale et visuelle. Nous allons utiliser Audacious, VirtualDJ (version Home FREE avec Wine), Mixxx et projectM pour mixer automatiquement des titres et visualiser dynamiquement la musique. On pourra aussi utiliser des clips vidéo récupérés sur Internet et les jouer avec MPlayer après les avoir mixés avec Pitivi. Couplé à 2 vidéoprojecteurs et un système de sonorisation, votre ordinateur vous permet d'animer musicalement et visuellement votre soirée de manière quasi automatique.


1. Introduction

L'idée est venue du fait que, la plupart du temps, lors de petites soirées entre amis/familles (donc privées), il n'est pas nécessaire de louer les services d'un animateur. Le simple fait d'enchaîner les morceaux musicaux (ici une liste de lecture de fichiers aux formats OGG ou MP3), sans blancs ni coupures, vous permet de ne pas casser le rythme effréné de votre soirée ;-). Mais on ne veut pas bloquer quelqu'un toute le soirée pour faire cela. D'autre part, il existe sur YouTube (ou tout autre site similaire) de nombreuses vidéos de clips musicaux. Même si leur usage n'est généralement pas légal, elles restent la plupart du temps utilisables dans un cadre privé. Cependant les niveaux sonores des différentes vidéos étant souvent très différents, nous utiliserons Avidemux pour normaliser les pistes sonores des vidéoclips. Puis, Pitivi sera notre outil pour les mixer et les enchaîner. Finalement, nous utiliserons le serveur de son Jack pour...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Préparer un système GNU/Linux temps réel pour vos applications audio

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
118
Mois de parution
mars 2020
Domaines
Résumé

Pendant longtemps, je me suis amusé à compiler des noyaux Linux afin de paramétrer mes ordinateurs avec les options correspondantes au matériel les composant. Par la suite, j’ai découvert la possibilité d’optimiser encore plus le cœur de mes systèmes GNU/Linux avec les fonctionnalités dites « temps réel », notamment pour faire tourner des logiciels audio avec le serveur de son Jack.

Prise en main de Kdenlive par l’exemple : tracking de l’effet « masque automatique »

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
116
Mois de parution
novembre 2019
Domaines
Résumé

Kdenlive est un logiciel de montage vidéo multipiste libre particulièrement intuitif, mais très complet. Dans cet article, nous vous présenterons les bases du logiciel via l’application de l’effet « masque automatique ». Celui-ci permet de pixeliser une section d’une vidéo, avec suivi automatique, généralement dans le but de flouter un visage. Nous finirons par quelques outils permettant du tracking vidéo 2D.

Poddr - Vos podcasts favoris à portée de clic

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
116
Mois de parution
novembre 2019
Domaines
Résumé

Poddr est un player de podcasts libre et multiplateforme qui vous permettra de profiter de vos flux audios depuis votre ordinateur de bureau. Pour proposer un large choix de podcasts à ses utilisateurs, le développeur du projet a choisi d’utiliser l’API d’iTunes.

Mozilla Common Voice : rendre la reconnaissance vocale ouverte et collaborative

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
105
Mois de parution
novembre 2019
Domaines
Résumé

Mozilla a récemment lancé un projet pour collecter et valider des échantillons de voix permettant d'améliorer les systèmes de reconnaissance et de synthèse vocale (STT - Speech To Text - et TTS - Text To Speech). En effet, pour que la reconnaissance soit la plus fiable et la synthèse la plus réaliste possible, il faut nécessairement disposer d'un grand nombre d'échantillons vocaux. Or, la plupart des données employées par les grandes entreprises ne sont pas libres. Mozilla propose donc via son projet Common Voice de participer à l'élaboration d'une base de données libre, créée de manière communautaire.