Installation et gestion des paquetages sous la distribution GNU Linux Sabayon

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
63
Mois de parution
janvier 2011


Résumé
Le sabayon est une préparation culinaire d'origine italienne. Elle est obtenue en incorporant un liquide alcoolisé ou non à des jaunes d'œufs accompagnés ou non de sucre. Un bon poignet pour fouetter longuement et vous pourrez déguster ce dessert qui est un vrai petit nuage de douceur. Eh oui, c'est ce fameux dessert italien qui a donné son nom à la distribution GNU/Linux Sabayon. Une distribution peu connue des Linuxiens, alors qu'elle s'avère être l'une des plus puissantes et des plus simples d'utilisation...

1. Introduction

Sabayon est une distribution basée sur Gentoo, une distribution rapide et complètement libre orientée vers les développeurs et les professionnels du réseau.

Mais contrairement à Gentoo, qui installe tout ou partie du système à partir du code source, Sabayon s'installe à partir de paquets précompilés. Il s'agit donc d'une distribution prête à l'emploi, puisqu'elle inclut de base les pilotes propriétaires des différentes cartes graphiques, les codecs vidéo et audio, de nombreux logiciels, ainsi que plusieurs environnements graphiques (KDE,GNOME,XBMC,Fluxbox).

Le point qui nous intéresse ici : comment gérer vos paquets et maintenir votre Sabayon à jour ?

2. Gestion des paquets en mode texte

2.1 Entropy

À l'instar des distributions les plus populaires, telles que Debian, qui se base sur le gestionnaire de paquetages APT, CentOS et Fedora qui utilisent Yum, ou encore Mandriva et OpenSUSE qui se servent respectivement de Urpmi et de Zypper, la distribution...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 91% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite