Seeks, un métamoteur personnel libre et décentralisé

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
62
Mois de parution
novembre 2010


Résumé
Seeks est un métamoteur utilisable en tant que proxy personnel. Seeks étant un métamoteur, il s’appuie donc sur les grands moteurs de recherche bien connus tels que Google, Yahoo! et Bing pour ne citer qu’eux trois. Le but à long terme de Seeks, outre le fait d’être un simple métamoteur, est de s’appuyer sur l’expérience des utilisateurs pour s’abroger de l’indexation automatique des sites, comme le font les moteurs de recherche précités.

1. Introduction

Seeks peut s’utiliser de deux manières différentes, la première étant sous forme de proxy personnel, et l’autre comme public-node. Le proxy personnel fait que Seeks est votre métamoteur personnel, il n’y a que vous et votre réseau qui l’utilisez. Le public-node est accessible à tous (sauf limitations liées à votre configuration) depuis Internet. Le but de cet article est principalement la configuration de Seeks en mode proxy, mais une courte partie sera dédiée à la mise en place rapide d’un public-node sans installer un serveur web grâce au plugin intégré à Seeks.

2. Installation

La distribution GNU/Linux Ubuntu 10.04 LTS sera ici utilisée en exemple, ainsi que le navigateur web Firefox 3.6.10 fourni de base avec cette distribution. Des paquets existent pour Ubuntu 10.04 LTS sur Launchpad via les PPA. Cependant, l’installation à partir des sources est simple et assez inoffensive pour le système (au vu de la propreté pour une...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 91% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite