Virtualisation avec KVM/Qemu

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
61
Mois de parution
septembre 2010


Résumé
Dans Linux Pratique n°57, nous vous avions présenté VirtualBox, un émulateur de machines virtuelles doté d'une interface graphique conviviale, très apprécié des utilisateurs non avertis. KVM est une autre solution de virtualisation, qui vous séduira peut-être davantage par l'éventail de ses options et fonctionnalités.

1. Intérêts de la virtualisation

Comme vous le savez, la virtualisation permet de faire fonctionner plusieurs systèmes d'exploitation sur une seule et même machine, sans pour autant avoir recours au dual boot ou multiplier les disques durs.

Pour ce faire, on crée sur le système hôte un disque dur virtuel, un fichier de quelques Go sur lequel pourra être installé le système invité, virtuel. Ce dernier utilisera l'ensemble des ressources de l'hôte (mémoire, connexion réseau, accélération 3D, etc.), en fonction des besoins de chaque application à un instant donné.

2. Présentation rapide de KVM

KVM est une solution de virtualisation intégrée aux distributions Linux dotées d'un noyau 2.6.20 ou plus récent. Il se base sur une version modifiée de Qemu, un autre émulateur de machines virtuelles.

Pour l'utiliser, votre système doit supporter la virtualisation matérielle, autrement dit doit comporter un hyperviseur matériel (fourni par la technologie VT pour les...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 94% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite