Comment calibrer votre écran sous Linux ?

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
56
Mois de parution
novembre 2009


Résumé

Pourquoi calibrer son écran ? Parce que l'affichage des couleurs varie sensiblement d'un écran à l'autre. En cause, le calibrage des écrans en sortie d'usine, mais aussi le simple vieillissement du matériel. Pour obtenir un rendu des couleurs fiable, il faut calibrer son écran et il faut le faire régulièrement. Faire son calibrage entièrement sous Linux sans passer par Windows est tout à fait possible. C’est ce que nous allons voir dans cet article à travers l'étude d'un cas concret : un calibrage pas à pas de l'achat d'une sonde jusqu'à l'application du profil au niveau du système et du logiciel de retouche d'images GIMP.


 

f1

1. Choix de la sonde

Comme souvent, quand on achète du matériel sous Linux, le premier réflexe doit être de vérifier au préalable si le matériel est supporté ou non. Il faut rarement compter sur les fabricants de matériel pour proposer un support Linux. On trouve sur le marché des sondes de marque X-Rite, Gretag (racheté par X-Rite) ou Datacolor (ex Colorvision). Les sondes seules ne sont pas d'une grande utilité et elles sont toujours livrées avec un logiciel de calibrage. Aucune surprise, les logiciels sont fournis pour les systèmes Windows et Mac OSX, Linux étant superbement ignoré. Il faut donc se tourner vers les logiciels de calibrage développés par la communauté des utilisateurs Linux et c'est ainsi qu'on découvre Argyll CMS, le logiciel incontournable de calibrage sous Linux. Le champ d'action de Argyll CMS est complet, puisqu'il couvre aussi bien le calibrage d'écrans, que celui d'imprimantes et de scanners, mais nous nous intéresserons...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite