Zorin OS : faites passer vos amis sous Linux !

Linux Essentiel n° 028 | octobre 2012 | Jacques Haas
Creative Commons
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
0
Merci d'avoir participé !
Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !
Votre note a été changée, merci de votre participation !
Avec la sortie imminente de Windows 8, vos amis avertis et apeurés viennent vous demander comment échapper à l'interface Metro. Vous leur parlez de Linux, mais ils ont aussi peur de cet univers que de Metro. Zorin OS les rassure sur ce point, avec son interface à l'image des derniers OS de Microsoft. La version 6 de Zorin OS vient de sortir.

Linux peut faire peur. D'ailleurs, c'est ce que vous disent vos proches habitués à Windows dès que vous abordez le sujet. Comment les aider à dominer cette peur irraisonnée ? En leur montrant que Linux n'est pas si différent du système qu'ils utilisent au quotidien, et ce avec une distribution qui reprend l'univers visuel de Windows. Exactement ce que fait Zorin OS.

L'idée peut paraître saugrenue à première vue pour les habitués de Linux. Quoi, migrer sous Linux pour retrouver le même aspect que son ancien environnement Windows ! Avec tous les environnements de bureaux disponibles et leur cortège de paramètres pour personnaliser tout ça au goût de chacun !

C'est là que Zorin OS (du nom de ses deux développeurs permanents, Artyom et Kyrill Zorin) pense aux réfugiés des OS de Redmond. Avec son parti pris de désorienter le moins possible les utilisateurs de Windows, cette distribution basée sur Ubuntu 12.04 « Precise Pangolin » propose un pack complet pour leur transition. Et le support de cinq ans pour les mises à jour de sécurité annoncé avec cette version d'Ubuntu (LTS, Long Term Support) dissipera sûrement les dernières réticences de vos proches et de ceux qui recherchent une distribution pour une utilisation personnelle comme professionnelle.

Un bureau sobre, très différent de l'interface par défaut d'Ubuntu, Unity, et proche de celui de Windows 7 : Zorin OS vise clairement les candidats au « switch ».

L'essayer en toute sécurité

L'idéal dans un premier temps est de se faire une idée de la distribution soit en l'utilisant en live sur le CD, soit en l'installant sur une machine virtuelle, par exemple avec VirtualBox (voir notre tutoriel dans Linux Essentiel n°26).

L'installation se déroule comme pour toute autre distribution. Avant de démarrer la machine virtuelle pour la première fois, il faut simplement lui signaler la fonction d'extension de mémoire physique (PAE), sans quoi l'ISO de Zorin OS ne démarrera pas. Pour cela, allez dans Machine >Configuration, dans l'entrée Système, puis dans l'onglet Processeur. Là, cochez Activer PAE/NX et appuyez sur OK.

Une apparence soignée

Dès l'installation, un utilisateur même non « linuxien » se sent en terrain connu : une petite cinématique souhaite la bienvenue à l'utilisateur en plusieurs langues, et rappelle l'installation de Mac OS X. Quant au diaporama qui défile pendant l'installation des fichiers, commun avec Ubuntu, il annonce la couleur à l'utilisateur novice, qui commence déjà à se détendre.

Après l'installation, lors du démarrage, le gestionnaire de session propose par défaut, contrairement à celui d'Ubuntu, de démarrer une session "invité". Encore une fonctionnalité dans l'esprit de Windows.

La barre des tâches et le menu ont de faux airs de KDE, mais le bureau de Zorin OS est bien une version customisée du Fallback Mode de GNOME 3. La disposition des menus est en tout point semblable à ce qu'on trouve sous Windows 7 : catégories d'applications, raccourcis, accès facile au panneau de configuration...

L'attention portée à la ressemblance avec d'autres systèmes va jusqu'à proposer une fenêtre de terminal préconfigurée avec le texte vert sur fond noir, comme sur les anciens moniteurs Unix.

Pour rassurer les utilisateurs soucieux de la sécurité de leur machine, Zorin OS inclut par défaut une application pour contrôler l'activation du pare-feu. Pour cela, allez dans le GnoMenu >System Tools > Administration > Firewall. Il vous faudra les privilèges administrateur pour effectuer des modifications dans cette fenêtre.

Note

Exécuter des programmes de l'environnement Windows

Zorin OS intègre par défaut Wine et PlayOnLinux dans ses applications. Tout est disponible dans le GnoMenu, sous l'entrée Wine. Lors du premier lancement de Wine, un assistant d'installation récupère les polices nécessaires au fonctionnement des applications pour Windows. Là encore, le néophyte n'a à s'occuper de rien : tous les outils sont déjà en place, prêts à être utilisés.

Choix du navigateur

Les concepteurs de Zorin ont poussé l'analogie avec Windows jusqu'à inclure un utilitaire de choix du navigateur internet. Pour le lancer, allez dans le GnoMenu > Internet, puis Zorin Web Browser Manager. C'est Google Chrome qui est installé par défaut, mais vous pouvez le remplacer par, ou simplement ajouter, Firefox, Opera, ou encore Midori.

Un menu très semblable à celui de Windows 7 vous permet de choisir parmi plusieurs navigateurs internet. Inutile pour les néophytes de fouiller dans Synaptic ou le Software Center !

Bureau à distance

Cette fonctionnalité est assurée par Remmina, également installé par défaut. Via cette application, l'utilisateur a directement accès au bureau à distance via les protocoles SSH (Secure Shell), VNC (Virtual Network Computing), SFTP (Secured File Transfer Protocol), et RDP (Remote Desktop Protocol). Là encore, tous les paquets nécessaires sont là, il n'y a plus qu'à entrer les informations nécessaires pour se connecter.

Note

Changez de look

Dans le GnoMenu > System Tools, Look Changer vous donne le choix entre trois aspects génériques pour votre bureau. Par défaut, c'est le look de Windows 7 qui s'affiche, mais les looks de Windows XP et GNOME 2 sont aussi disponibles. Une fois l'aspect choisi, l'environnement se transforme à la volée. Pratique pour les comptes partagés entre habitués de Windows et habitués de Linux, ou pour changer d'ambiance selon l'humeur du jour.

Un simple menu contextuel modifie la barre des tâches et le menu pour ressembler soit à Windows 7, soit à Windows XP, soit à GNOME 2.

Une ISO alternative pour les machines anciennes

Zorin OS fournit aussi une version pour les ordinateurs moins performants, appelée Zorin OS Lite, basée sur l'environnement de bureau LXDE, ici avec un thème proche de Windows 2000.

Le projet Zorin OS propose aussi une ISO pour les machines moins récentes, basée sur LXDE, Zorin OS Lite. Contrairement à la version Core, la version Lite est basée sur Ubuntu 11.10. Parmi les particularités, elle contient une version allégée du Software Center. L'image ISO tient alors sur un CD (contrairement à l'ISO principale). Une bonne manière de recycler un ordinateur qui dort au grenier !

Si l'ISO Lite est livrée avec moins de logiciels que la version Core (remplacement de LibreOffice par Abiword notamment), le logiciel Install Extra Software permet au débutant d'installer d'autres applications de base en fonction de ses besoins (et des limitations de sa machine).

Install Extra Software facilite la tâche au néophyte pour ajouter quelques logiciels manquants à l'installation.

Note

Versions premiums

Zorin OS est disponible en plusieurs autres versions en plus de la version gratuite, chacune avec des applications supplémentaires préinstallées. Elles sont disponibles en échange d'une donation (entre 7 et 10 euros).

Au menu, des versions Multimedia, Business, Ultimate et Gaming (à venir, pour cette dernière). Dans ces versions, Look Changer vous donne la possibilité de rendre l'apparence du bureau similaire à ceux de Windows 2000, Mac OS X ou Unity, en plus des apparences Windows 7, Windows XP et GNOME 2.

La version Multimedia est livrée avec des applications comme Kdenlive, Linux Multimedia Studio ou Blender, ce qui ajoute la dimension du traitement vidéo à la distribution. L'édition Business, elle, contient une collection de logiciels adaptée pour la gestion des petites et moyennes entreprises. La version Gaming comprend Nexuiz (jeu de tir à la première personne), Super Tux Kart (jeu de course), Secret Maryo Chronicles (jeu de plates-formes), 3D Chess, ou encore Warmux, entre autres. La version Ultimate, quant à elle, regroupe l'ensemble des logiciels des autres versions premiums. Pour la version Ultimate, une donation de 10 euros est demandée.

Les fonds d'écran statiques vous ennuient ? Qu'à cela ne tienne, les versions Premiums de Zorin OS sont fournies avec un utilitaire dédié, Background Plus. Vous pourrez mettre en fond d'écran une image, un film, un économiseur d'écran, voire un fichier audio.

Si vous ne voulez pas charger directement les ISO premiums, rien ne vous empêche d'installer les fonctionnalités qui vous manquent, via les dépôts de Zorin. Il faut juste travailler un peu, et faire vous-même les configurations nécessaires. Seuls quelques paquets conçus spécifiquement pour Zorin ne sont pas accessibles depuis les dépôts des versions Core ou Lite.

Conclusion

Zorin OS répond habilement à la plupart des objections que les utilisateurs de Windows formulent à l'encontre de Linux. Sa finition soignée permet une transition en douceur depuis Windows. L'utilisateur, qu'il vienne du monde Windows ou du monde Mac, y retrouvera ses repères et des clins d’œil à son environnement d'origine.

La version légère (Lite) se démarque moins des autres distributions qui visent les débutants, comme Linux Mint, Ubuntu, mais surtout Lubuntu, dont Zorin OS Lite est très proche visuellement.

On peut se demander si le déploiement de tant de versions différentes est pertinent. Il l'est en tout cas pour les néophytes, qui n'ont pas ainsi à se documenter trop avant pour être efficaces en création numérique ou en bureautique. De plus, le projet est encore jeune (démarré en 2008), et les donations sont les seules ressources financières sur le projet pour le moment.

Pour aller plus loin

http://zorin-os.com/ :

Le site de la distribution Zorin OS. On y trouve un tour d'horizon des fonctionnalités pour les néophytes, ainsi que les ISO Core et Lite en libre téléchargement. Une donation est nécessaire pour accéder aux autres éditions.

http://linuxblog.darkduck.com/2012/04/artyom-zorin-on-zorin-os-gateway-to.html :

Une interview récente du CEO du projet, pour en savoir plus sur la genèse de la distribution et son mode de fonctionnement.

http://appdb.winehq.org/ :

La base de données de Wine. On y trouve les retours des utilisateurs pour l'installation de logiciels de l'environnement Windows dans Wine, et des indications sur leur degré de compatibilité. Jetez-y un œil si quelque chose ne marche pas !