Une LED c'est bien, plein de LEDs c'est mieux !

Magazine
Marque
Hackable
HS n°
Numéro
1
Mois de parution
juillet 2016
Domaines


Résumé
Nous avons précédemment appris à composer un croquis pour faire clignoter la LED intégrée à la carte Arduino. Il est temps à présent de passer à une échelle supérieure et nous amuser à ajouter de nouveaux composants. Pourquoi se limiter à une seule LED alors que nous pouvons en faire clignoter huit d'un coup ? Vous allez voir que pour faire les choses correctement ceci ne se limite pas simplement à répéter les lignes de code que nous avons déjà écrites. Nous allons apprendre à penser comme un programmeur...

 1. Parfois, faire une pause n'est pas une bonne idée

Imaginez la situation suivante, et par la même occasion mettez-la en pratique si vous disposez du matériel : les broches 5 à 12 de la carte Arduino sont connectées à une platine à essais et ainsi, via 8 résistances de 330 ohms aux anodes (+) de 8 LEDs. Les 8 cathodes (-) sont toutes reliées entre elles ainsi qu'à la broche « GND » de la carte Arduino, sa masse. Ce que nous avons là est exactement le montage de la LED « L » tel qu'il est intégré dans la carte elle-même, mais multiplié par 8.

Petite astuce au passage, pour mémoriser la signification de « anode » et « cathode », vous pouvez utiliser un moyen mnémotechnique simple : anode comme âne, et cathode comme coq. Un âne est plus grand qu'un coq, donc l'anode est la borne positive.

Nous avons ainsi à notre disposition 8 nouvelles LEDs avec lesquelles nous amuser. La question qui se pose maintenant est la suivante : comment faire clignoter ces LEDs...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 94% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Une brève histoire des ASIC libres

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
36
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

Derrière les annonces sur l’initiative Google/Skywater, à l'heure où NVIDIA rachète ARM et donc booste mécaniquement RISC-V, c'est toute une industrie qui va lentement, et inexorablement, basculer vers... un peu plus d'ouverture. Pour faire le point et envisager tout ce qu’il reste à faire, voici une rapide rétrospective, une petite revue des pratiques et de l’histoire de l'industrie impitoyable des galettes de silicium.

Libérez votre CPU, utilisez l’accès direct mémoire : le DMA

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
36
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

L’article « Pilotez de manière optimale vos afficheurs LED » de Hackable Magazine no34 illustre la manière dont on doit envisager la programmation embarquée : ne pas faire maladroitement en software ce que le hardware prend en charge. Depuis bientôt 10 ans, les microcontrôleurs 32 bits proposent en standard un ou plusieurs contrôleurs DMA qui transfèrent des données entre mémoire et périphériques sans mobiliser le CPU, n’attendons donc pas pour les mettre au travail.

Contrôle de ventilation PC par Arduino

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
36
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

Les configurations PC actuelles reposent autour de processeurs (CPU comme GPU) qui sont certes très puissants en termes de calcul, mais également très consommateurs en énergie. Or la quasi-totalité de cette énergie électrique sera finalement transformée en chaleur que la machine doit dissiper, souvent activement. Rien d'étonnant donc de voir dans ces ordinateurs des systèmes de refroidissement normalisés qui pourront être utilisés par ailleurs, à condition d'être judicieusement contrôlés...

Motoriser une antenne directionnelle avec un ESP8266

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
35
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Cet article aurait pu s'intituler « pointez les choses dans le ciel avec un ESP8266 », car en réalité, l'application de ce qui va suivre à la réception de signaux venus de l'espace n'est qu'une utilisation parmi tant d'autres. Notre objectif ici sera de motoriser une antenne de façon à la pointer automatiquement en direction d'un émetteur mobile, et plus exactement, un satellite en orbite basse (< 2000 km). Le tout, bien entendu, en le suivant alors qu'il se déplace.

Une carte pilote de LED RGB hackée en kit de développement FPGA à bas coût

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
35
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Dans cet article, nous allons vous proposer un Hack au sens noble du terme, qui consiste à détourner un produit de son usage prévu initialement pour en faire autre chose. Le produit en question est une carte de contrôle de panneaux de LED disponible pour 15 $ sur le site chinois de vente en ligne AliExpress. Il s’avère que la Colorlight 5A-75B est constituée d’un FPGA ECP5. Voilà qui peut faire un excellent kit de développement ECP5 à très bas coût.