Comprenez et utilisez les sorties analogiques : pulsons les LEDs !

Magazine
Marque
Hackable
HS n°
Numéro
1
Mois de parution
juillet 2016
Spécialités


Résumé

Dans la vie tout n'est pas noir ou blanc, allumé ou éteint, on ou off, et 0 ou 1. En électronique, on fait la différence entre ce qui est analogique et numérique, et une carte Arduino n'échappe pas à cette règle. Elle dispose en effet d'entrées et sorties numériques comme analogiques même si dans le cas qui nous concerne ici, la distinction est un peu plus subtile sinon fausse. Découvrons cela ensemble en jouant avec l'intensité lumineuse d'une LED...


Si vous avez bien assimilé tout ce qui a été dit précédemment, vous devez être sûr de deux choses. Une LED ne peut pas, en principe, voir son intensité lumineuse varier. Ce composant demande le passage d'un certain courant et ce faisant s'allume avec une certaine intensité, point. Deuxièmement, les broches d'une carte Arduino comme la UNO ne savent prendre que deux états : haut ou bas. Là non plus, il n'y a guère de place pour des demis mesures. Les sorties de la carte sont donc clairement numériques (ou digitales selon vos préférences linguistiques).

Notre objectif cependant sera ici de faire progressivement s'allumer une LED jusqu'à arriver à son intensité maximale pour ensuite la faire décroître à nouveau jusqu'à s'éteindre totalement. En d'autres termes, nous voulons obtenir un comportement typiquement analogique avec des broches et un composant qui ne le sont pas du tout. Le secret, c'est la PWM.

1. De l'analogique avec du numérique, ou...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 94% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Un capteur de couleurs maison

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
38
Mois de parution
juillet 2021
Spécialités
Résumé

L’article précédent nous a permis d’apprivoiser à la fois la Maple Mini et la LDR, aboutissant à un croquis destiné à les utiliser comme un petit luxmètre. Partons de ces bonnes bases pour concevoir un capteur de couleurs !

Développez pour la Nintendo Game & Watch

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
38
Mois de parution
juillet 2021
Spécialités
Résumé

Dans un précédent article, nous avons fait connaissance avec la console Game & Watch, produite par Nintendo à l'occasion des 35 ans de Mario. Grâce au travail de brillants développeurs, nous avons pu procéder à une sauvegarde complète du firmware de la console afin de basculer, en toute sécurité, le microcontrôleur STM32H7B0 dans un mode nous permettant de développer sereinement. Il est temps maintenant de faire connaissance avec l'environnement de développement et les spécificités du matériel pour produire un code « maison », plus évolué que la simple démonstration de base.

Pico : Accéder aux informations binaires depuis votre code

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
38
Mois de parution
juillet 2021
Spécialités
Résumé

Le SDK de la Raspberry Pi Pico embarque par défaut des informations dans les firmwares comme la date de construction, la version du SDK utilisée, le nom du projet, etc. Il est également possible de personnaliser certaines d'entre elles afin d'ajouter une description sommaire, une version ou une URL de référence, tout ceci étant consultable facilement dans le fichier binaire issue de la compilation, mais également directement depuis la carte avec l'utilitaire Picotool. Voyons comment accéder à ces mêmes informations depuis le code s'exécutant sur le microcontrôleur RP2010...

L’accès direct à la mémoire (DMA), deuxième partie

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
38
Mois de parution
juillet 2021
Spécialités
Résumé

Nous avons vu dans la première partie (Hackable n°36) les généralités sur le DMA, des exemples de communication entre périphériques et mémoire, avec pour cible le STM32 en utilisant un RTOS : ChibiOS. Nous allons approfondir nos connaissances afin d’élargir le cadre d’utilisation du DMA.

Convertir un fichier CSV en liste chaînée sur ESP8266

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
38
Mois de parution
juillet 2021
Spécialités
Résumé

Dans le Hackable 32, nous avons rapidement couvert la création d'un thermostat d'ambiance programmable destiné à piloter un système de chauffage fioul qui jusqu'alors s'activait en fonction de la température, mais indépendamment du jour et de l'heure. Ce qui devait être temporaire pour une fin de saison hivernale est, bien entendu, devenu plus ou moins définitif. Loin de moi l'idée de revoir ma copie ici, l'objet de cet article est de simplement partager avec vous une approche technique qui pourrait vous être utile dans d'autres contextes...