Écran e-paper NFC : une histoire d'exploration et de code

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
34
Mois de parution
juillet 2020
Spécialités


Résumé

Il est difficile de trouver un titre adéquat pour le contenu qui va suivre, car le matériel dont il sera question est tout aussi atypique qu'absolument captivant en termes de fonctionnement. Pire encore, ce n'est pas tant le matériel qui importe que l'approche nécessaire pour obtenir exactement le comportement attendu. Il sera donc ici question de NFC, de papier électronique (e-paper), de C et de la maxime voulant « qu'à cœur vaillant, rien d'impossible ». Sans attendre, embarquez avec moi dans une petite aventure qui, je l'espère, vous apprendra autant qu'elle m'a appris...


Notre histoire commence début janvier 2020 avec un simple message posté sur Slack, me révélant la disponibilité d'un nouveau produit développé par WaveShare. Nous connaissons déjà cette société de Shenzhen dans ces pages puisque nous nous étions frottés, il y a quelque temps, à leurs écrans e-paper tricolores (blanc, noir et jaune/rouge) pilotés par une carte ESP8266 (voir Hackable 27). WaveShare produit et commercialise une quantité impressionnante de modules, cartes, périphériques et accessoires en mesure de satisfaire bon nombre de fantasmes, idées et envies de tout amateur d'électronique et de systèmes embarqués (IoT, FPGA, écrans, shields Arduino, périphériques et HAT RPi, robots, Wi-Fi, etc.).

Mais le produit en question présente des caractéristiques vraiment captivantes. Jugez un peu : il s'agit d'un écran e-paper de 4,2 pouces, bicolore (noir/blanc), de 400 par 300 pixels, dans un boîtier plastique ABS très « propre », interfacé en NFC...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Cotation automatique d’un questionnaire manuscrit

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
115
Mois de parution
juillet 2021
Spécialités
Résumé

Suivant le public visé, l’acquisition de données peut encore se faire via un support papier pour des raisons de commodité. Le problème avec le papier, c’est que l’on peut difficilement automatiser l’analyse des données ! À moins que l’on ne se penche sur une solution mettant en œuvre la reconnaissance de symboles...

Python : comment utiliser les context managers ?

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
250
Mois de parution
juillet 2021
Spécialités
Résumé

Vous les utilisez peut être sans le savoir, ou distraitement : les context managers sont mis en œuvre grâce à la syntaxe with ... as. Ils sont peu utilisés en tant que mécanisme à part entière, mais peuvent avoir un grand intérêt dans l’architecture d’un code. Cet article va vous les présenter et vous expliquer comment les utiliser.

Petite introduction à OpenShift

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
250
Mois de parution
juillet 2021
Spécialités
Résumé

Livrer rapidement les applications et accélérer le cycle de développement logiciel est l’un des objectifs principaux de tout développeur qui souhaite se focaliser sur le développement et la conception de son code, sans avoir à se soucier des infrastructures sous-jacentes. Dans cet article, nous évoquons la plateforme Redhat OpenShift Container Platform, et nous détaillons comment déployer rapidement des applications conteneurisées de façon simple, rapide et automatisée.

Hyperautomatisation d’un serveur d’intégration continue à l’aide d’Ansible et de Podman

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
115
Mois de parution
juillet 2021
Spécialités
Résumé

Dans cette ère de l’automatisation poussée et le déploiement d’applications sur des infrastructures Cloud, la valeur d’un système se juge de plus en plus sur sa capacité à être intégralement mis en place sans intervention humaine. Nous allons donc explorer dans cet article un tel cas d’étude, en proposant d’automatiser entièrement l’installation d’un serveur d’intégration continue (Jenkins) à l’aide d’Ansible et de Podman !

Transformez la Nintendo Game & Watch en plateforme de développement

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
38
Mois de parution
juillet 2021
Spécialités
Résumé

Fin 2020 et pour le 35e anniversaire de la franchise Mario, Nintendo se laissa aller à un brin de nostalgie en lançant la Game & Watch Super Mario Bros. Cette console de poche vendue pour quelque 40 € et inspirée des jeux électroniques des années 80 et 90 renferme bien plus de choses intéressantes que les simples pérégrinations d'un plombier italien. Il s'agit en réalité d'un système ARM Cortex-M7 émulant une NES et donc d'un séduisant ensemble permettant de développer ses propres codes...