Poêle à granulés connecté

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
34
Mois de parution
juillet 2020
Domaines


Résumé

Comme la plupart des produits électroniques industriels, les systèmes de chauffage se révèlent souvent très frustrants à l’utilisation, car très fermés. Aucune information technique n’est publique, et l’interopérabilité avec d’autres équipements est difficile. Lequel d’entre nous n’a pas déjà rêvé de pouvoir disposer d’une interface d’accès ouverte sur son système de chauffage, ou d’un mode qui le rendrait un peu plus intelligent et autonome ? Alors c’est parti : nous allons transformer notre poêle à granulés classique en un véritable système connecté IoT, intuitif et intelligent, disposant d’une interface d’accès ouverte.


Lorsque j’ai fait l’acquisition de ma maison, j’ai aussitôt réalisé l’installation d’un système complet de chaudière « écologique », qui me permet à la fois de me chauffer, mais aussi d’avoir de l’eau chaude sanitaire toute l’année, pour une consommation électrique quasi nulle.

J’ai donc fait l’acquisition (sur Internet, pour 2500 € environ) d’un kit avec un panneau thermique à tubes (sous vide) complet fourni avec un chauffe-eau « tri énergie ». Ce dernier permet de produire de l’eau chaude à partir de 3 sources d’énergie : il est équipé de 2 échangeurs (des serpentins) dans lesquels circulent des liquides caloporteurs, et d’une résistance électrique (que je n’ai jamais eu besoin de raccorder).

Un échangeur est raccordé au circuit du panneau thermique (installé sur mon toit), l’autre devait être raccordé à une chaudière.

Mon choix (motivé par le prix et l’impact écologique) s’est porté sur...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 98% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Piloter sa cafetière connectée

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
33
Mois de parution
avril 2020
Domaines
Résumé

Quand j’ai acheté ma cafetière connectée, j’ai trouvé qu’elle ne faisait pas tout ce que je voulais. Les objets connectés commerciaux étant rarement libres et/ou ouverts, rien n’était prévu pour l’améliorer ou tout simplement, la configurer à ma façon. J’ai alors décidé de mettre le nez dans le café.

Prise en main de l'ESP32-CAM

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
33
Mois de parution
avril 2020
Domaines
Résumé

En septembre dernier, Espressif annonçait l'arrivée prochaine d'un nouveau microcontrôleur ESP32-S2, venant compléter la famille des biens connus ESP8266 et ESP32. C'est en cherchant à me renseigner sur cette nouveauté et sur la disponibilité des premiers devkits que je suis tombé, par hasard, sur un module à base d'ESP32, à très bas coût, mais proposant une caméra intégrée avec une fonctionnalité de reconnaissance faciale. Bien que ne voyant pas vraiment l'intérêt réel de ce genre de choses pourtant très à la mode, j'ai cependant décidé de tester la bête...

Une caméra web ESP32 pour surveiller son environnement

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
33
Mois de parution
avril 2020
Domaines
Résumé

L'ESP32-CAM permet de très simplement et très économiquement créer une simple webcam Wi-Fi. Ceci est très pratique, mais ne présente pas réellement d'intérêt lorsqu'on compare cela à la myriade de produits clé en main similaires et disponibles à bas prix. Ce qui est plus intéressant en revanche, c’est l'opportunité d'avoir totalement la main sur les fonctionnalités embarquées et donc de pouvoir se confectionner un système répondant à un cahier des charges totalement arbitraire. Chose difficile, sinon impossible avec un produit manufacturé. Que diriez-vous de créer une webcam connectée qui affiche, en plus de l'image, des données environnementales comme la température ou l'hygrométrie ?

Raspberry Pi 4 : un démarrage pas comme les autres...

Magazine
Marque
Contenu Premium
Domaines
Résumé

Si vous vous souvenez bien du moment où le modèle 4B a été annoncé, les choses ne se sont pas tout à fait passées calmement. De nombreux problèmes se sont fait jour et beaucoup d'utilisateurs constataient que la consommation électrique de la bête était pour le moins inquiétante, et étrangement proportionnelle aux problèmes de dissipation thermique qui étaient la principale critique du moment. En d'autres termes, même si la puissance de calcul était bien là, ce nouveau modèle avait tout du chauffage d'appoint intelligent. Ce problème a néanmoins été réglé depuis et a été l'occasion de mettre en avant une particularité intéressante de cette carte...

Vite fait : créer un thermostat d'ambiance programmable

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
32
Mois de parution
janvier 2020
Domaines
Résumé

Dans ma nouvelle maison, j'ai découvert les joies du chauffage au fioul et les limitations d'un système de régulation de la température intérieure le plus simpliste qui soit. La simplicité a ses avantages, et le fioul aussi, mais lorsqu'on regarde sa facture, on se rend rapidement compte que cette simplicité a un coût, qui peut être important. Pour régler le problème, j'ai décidé de faire rapidement évoluer mon installation, avec l'aide d'une carte Arduino et de quelques modules.