Hackable N°
Numéro
33
Électronique numérique & embarqué

Temporalité
Avril/Mai/Juin 2020
Image v3
Créez votre caméra de surveillance connectée... à moindre coût
Article mis en avant

Résumé

En septembre dernier, Espressif annonçait l'arrivée prochaine d'un nouveau microcontrôleur ESP32-S2, venant compléter la famille des biens connus ESP8266 et ESP32. C'est en cherchant à me renseigner sur cette nouveauté et sur la disponibilité des premiers devkits que je suis tombé, par hasard, sur un module à base d'ESP32, à très bas coût, mais proposant une caméra intégrée avec une fonctionnalité de reconnaissance faciale. Bien que ne voyant pas vraiment l'intérêt réel de ce genre de choses pourtant très à la mode, j'ai cependant décidé de tester la bête...

Dans ce numéro...


Comment ne pas en parler ? À l'heure où je couche ces lignes au clavier, les mots « épidémies », « contagion », « coronavirus », « stade 3 » et bien d'autres sont sur toutes les lèvres, sur tous les smartphones et sur tous les écrans. C'est un véritable climat de psychose qui s'installe sinon, pour certains, littéralement d'hystérie. Dans ce monde hyper-connecté où l'information se propage massivement et rapidement quel que soit son type, sa provenance, sa pertinence ou sa véracité, beaucoup arrivent difficilement à dissocier le factuel de la conjecture, parfois maladroite sinon délibérément alarmiste.
Le bouton-poussoir est la forme la plus basique d'interface humaine qu'un montage puisse avoir. Ceci suppose cependant de prendre en compte bon nombre de caractéristiques mécaniques et électroniques, comme par exemple le fait de gérer les rebonds, de manière matérielle ou logicielle. Pouvoir disposer d'une telle interface sous une forme plus simple et plus « moderne » est l'objet même de ce module proposant un bouton tactile capacitif et donc, sans éléments mécaniques.
Aux antipodes de SPICE, circuitjs est pourtant un outil indispensable que même les débutants devraient avoir le réflexe d'utiliser avant de faire chauffer le fer à souder. Créé par Paul Falstad, il ne nécessite aucune installation, car il tourne directement en JavaScript sur votre navigateur. Son interface minimaliste est rapide à prendre en main et permet de prototyper rapidement des circuits virtuels, essentiellement dans le domaine analogique. Et il est même sous GPL.
Dans un précédent Hackable, Patrice Kadionik nous présentait un montage permettant d’afficher l’état de votre ordinateur sur un petit afficheur déporté, branché à un port USB. Dans cet article, nous allons voir comment il est possible de faire la même chose avec un kit RISC-V à 4.90 $, muni d’un microcontrôleur GD32VF de la société GigaDevice. Une belle occasion de mettre en pratique un microcontrôleur RISC-V réel.
L'ESP32-CAM permet de très simplement et très économiquement créer une simple webcam Wi-Fi. Ceci est très pratique, mais ne présente pas réellement d'intérêt lorsqu'on compare cela à la myriade de produits clé en main similaires et disponibles à bas prix. Ce qui est plus intéressant en revanche, c’est l'opportunité d'avoir totalement la main sur les fonctionnalités embarquées et donc de pouvoir se confectionner un système répondant à un cahier des charges totalement arbitraire. Chose difficile, sinon impossible avec un produit manufacturé. Que diriez-vous de créer une webcam connectée qui affiche, en plus de l'image, des données environnementales comme la température ou l'hygrométrie ?
En 2008, la rétro-ingénierie matérielle fut mise sur le devant de la scène par deux chercheurs allemands [14] qui réussirent à casser l'algorithme cryptographique propriétaire Crypto-1 de NXP (Philips), uniquement à l'aide de la rétro-ingénierie matérielle d'une puce de silicium. Cet algorithme était alors utilisé dans les puces RFID Mifare Classic qui étaient elles-mêmes utilisées massivement dans des cartes de métro ou de parking, voire dans des cartes d'accès.
Quand j’ai acheté ma cafetière connectée, j’ai trouvé qu’elle ne faisait pas tout ce que je voulais. Les objets connectés commerciaux étant rarement libres et/ou ouverts, rien n’était prévu pour l’améliorer ou tout simplement, la configurer à ma façon. J’ai alors décidé de mettre le nez dans le café.
Dans cet article, nous allons voir comment piloter un robot LEGO Powered Up à l’aide d’un Nintendo Nunchuk, grâce à un Arduino. Nous allons installer les librairies nécessaires pour pouvoir piloter notre modèle Powered Up et accéder aux informations du Nunchuk. Nous développerons ensuite notre programme de contrôle en C.
KiCAD a récemment été illustré sur le NE555, le composant réputé comme le plus commercialisé dans l’histoire de l’électronique [1]. Nous pouvons nous interroger sur l’utilisation actuelle de ce composant analogique aux fonctionnalités réduites.Dans le cadre d’une étude sur la robustesse des systèmes de navigation par satellite, nous avons acquis un « bloqueur » GPS. Le budget que nous nous étions alloué pour un tel achat était de 10 euros : l’analyse du système acquis s’avère centrée sur le vénérable NE555. Analysons son fonctionnement et surtout, les conséquences de son utilisation.
Lors du précédent article, nous avons parcouru les différents modes d'adressage du 6502, ce qui nous a permis d'élaborer quelques algorithmes simples, notamment pour réaliser des additions ou soustractions sur des nombres entiers de plus de 8 bits et même, des multiplications. Aujourd'hui, nous allons continuer dans cette voie en nous intéressant à la division et même aux nombres décimaux (à virgule), ce qui nous permettra de mettre un pied dans le monde effrayant de la trigonométrie !

Magazines précédents

Les derniers contenus premiums