C64 reloaded MK2 ou la renaissance du Commodore 64

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
23
Mois de parution
mars 2018
Domaines


Résumé
Mais qui aurait l'idée saugrenue de fabriquer aujourd'hui une carte mère d'un ordinateur dont la première apparition date d'il y a 35 ans ? Pourquoi, et surtout, qui achèterait une chose pareille ? Les réponses dans l'ordre sont, la société allemande Individual Computers, pour revivre sa passion des débuts tout en profitant des avantages des technologies récentes et... moi bien sûr ! Voyons ensemble le pourquoi, le comment et le combien (aïe !).

Le Commodore 64 ou C64, est un ordinateur familial fabriqué et commercialisé entre 1982 et 1994, réputé être l'ordinateur le plus vendu au monde, de toute l'histoire de l'informatique (entre 17 et 30 millions d'unités vendues selon les sources, mais l'information est vague et difficile à vérifier à présent). Pour bon nombre de personnes dans ma tranche d'âge, le C64 aura été le premier ordinateur d'une vie, si ce ne fut pas un ZX Spectrum, un CPC464 ou un TRS80. Aujourd'hui, le C64 est une véritable légende et bien qu'il existe un grand nombre d'émulateurs, ces ordinateurs et leurs périphériques font l'objet de reventes dans des prix qui sont de plus en plus importants (selon l'état de conservation).

c64_c64c

Les derniers Commodore 64 produits avaient un aspect très différent des vieux modèles « breadbin » et se rapprochaient du look de l'Amiga. Cet exemplaire est cependant davantage une sorte d'aberration version Frankenstein puisque nous avons là un clavier d'un...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Programmation avec le 6502 : découverte de la NES

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
34
Mois de parution
juillet 2020
Domaines
Résumé

Dans les articles précédents, nous avons étudié de près le langage d'assemblage du microprocesseur 6502. Et même si j'ai essayé d'étayer le tout avec beaucoup d'exemples, tout cela est resté très théorique. Aujourd'hui, nous allons vraiment passer à la pratique en réalisant des programmes graphiques pouvant s'exécuter sur une véritable console NES ou sur un émulateur.

Programmation avec le 6502 : trigonométrons !

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
33
Mois de parution
avril 2020
Domaines
Résumé

Lors du précédent article, nous avons parcouru les différents modes d'adressage du 6502, ce qui nous a permis d'élaborer quelques algorithmes simples, notamment pour réaliser des additions ou soustractions sur des nombres entiers de plus de 8 bits et même, des multiplications. Aujourd'hui, nous allons continuer dans cette voie en nous intéressant à la division et même aux nombres décimaux (à virgule), ce qui nous permettra de mettre un pied dans le monde effrayant de la trigonométrie !

Programmation avec le 6502 : adressage et mathématiques

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
32
Mois de parution
janvier 2020
Domaines
Résumé

L'article précédent était assez pessimiste et peut-être même un peu rébarbatif, avec cette liste des instructions du 6502. On était arrivé à la conclusion que les possibilités de ce processeur étaient finalement assez limitées : opérations seulement sur 8 bits, pas de multiplications ni de divisions, pas de nombre à virgule, très très peu de registres utilisables (A, X et Y).

Faites dialoguer une carte Arduino avec un vieux Commodore 64

Magazine
Marque
Contenu Premium
Domaines
Résumé

Il y a des jours où il nous arrive des idées saugrenues mais où, plutôt que de les chasser rapidement de notre esprit, on fonce tête baissée pour les mettre en œuvre. Le jour où je me suis mis en tête de connecter un Commodore 64 à une carte Arduino pour les faire communiquer était un de ceux-là. Pire encore, hors de question de faire cela en BASIC. Si c'est du C côté Arduino, ce sera aussi du C côté Commodore 64 !

Programmation avec le 6502

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
31
Mois de parution
octobre 2019
Domaines
Résumé

Il y a quelques années, les musiques des années 70 et 80 sont revenues à la mode. Puis, cela a été le tour du rétrogaming. Et voici venu le temps du rétrocomputing. Créer de petits programmes ou même des jeux à l’ancienne, tout en assembleur sur de très vieilles machines 8 bits n’est pas si complexe que ça. C’est d’ailleurs le but de cette série, qui s’intéresse à la mise en œuvre d’un des tout premiers microprocesseurs.