Boostez vos développements Linux sous Windows avec WSL

Hackable n° 023 | mars 2018 | Eric Le Bras
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Proposé discrètement depuis 2016 sous Windows 10 en option accessible uniquement en mode développeur, Windows Subsystem for Linux (ou WSL) est dès maintenant activable par tous en quelques clics. Voici ce que promet la nouvelle fonctionnalité de l’OS de Microsoft : un shell bash, la possibilité de faire exécuter des binaires Linux ELF64 sous Windows sans recompilation, la disponibilité de plusieurs distributions GNU/Linux (trois pour le moment) avec leur système de package et l’accès direct aux dépôts natifs, tout cela sans quitter Windows [1].  Désormais, l’éditeur de Redmond met à disposition sur un plateau un environnement Ubuntu parfaitement opérationnel, sans double boot et sans machine virtuelle, accessible en tapant simplement la commande bash depuis CMD ou PowerShell. Une proposition alléchante pour les amateurs de Raspberry Pi et autres micro-machines habitués à développer sous Raspbian, Armbian ou toute autre distribution GNU/Linux.

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder à cet article