Ajoutez une sortie audio Bluetooth à votre Raspberry Pi

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
18
Mois de parution
mai 2017
Domaines


Résumé
Comme pour d'autres configurations, le fait de disposer d'une interface graphique facilite grandement la prise en charge de certaines fonctionnalités et/ou le support de certains matériels. Il arrive, cependant, que pour bon nombre de projets, cette interface graphique soit totalement inutile pour la simple et bonne raison que la Pi n'aura pas d'écran connecté en HDMI. Ceci complique un peu les choses lorsqu'il s'agit utiliser uniquement la ligne de commandes, mais cela reste parfaitement faisable. Exemple avec un haut-parleur Bluetooth...

Je dois l'avouer, la plupart de mes projets à base de Raspberry Pi ne nécessitent pas d'écran, ni même d'un clavier USB connecté. L'utilisation de la carte, quel que soit son modèle, est, à mon sens, beaucoup plus rapide et efficace en utilisant la ligne de commandes, généralement au travers d'une connexion distante comme SSH et tantôt, en cas de problème, via une console série. De ce fait, naturellement, je privilégie généralement Raspbian Lite à toutes autres versions du système afin de limiter l'encombrement de la carte micro-SD et la charge du processeur.

Ce type d'utilisation induit généralement certains petits problèmes et, dans le cas qui nous occupe pour cet article, la nécessité de comprendre comment le système Raspbian est architecturé et les choix qui ont été faits pour les différents éléments qui le composent. Le sujet ici est de se passer de la sortie audio standard de la carte Raspberry Pi pour utiliser, en remplacement, une mini-enceinte...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 94% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

« On ne compile jamais sur la cible embarquée » : Buildroot propose GNU Radio sur Raspberry Pi (et autres)

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
37
Mois de parution
avril 2021
Domaines
Résumé

Le développement de systèmes embarqués se doit d’optimiser l’utilisation des ressources de stockage, de calcul et énergétiques. En aucun cas compiler sur la plateforme embarquée cible ne respecte ces contraintes. Nous présentons Buildroot pour cross-compiler un système GNU/Linux efficacement, et le bénéfice en termes de performances qu’on en tirera.

Arithmétique sur divers systèmes embarqués aux ressources contraintes : les nombres à virgule fixe

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
113
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Tracer les fractales de Mandelbrot ou de Newton sur de petits microcontrôleurs 8 bits ou 32 bits nous donne l’opportunité d’appréhender la représentation des nombres en virgule fixe pour une implémentation efficace de l’arithmétique – même sur des nombres complexes – sur systèmes embarqués à ressources réduites. Pouvoir tester le même code sur une multitude de plateformes impose de structurer son code pour séparer la partie algorithmique et l’accès aux ressources matérielles : nous allons proposer une architecture de code et de Makefile compatible à la fois avec des tests sur PC et sur diverses architectures de microcontrôleurs, en faisant appel aux stubs.

CrossDev sous Eclipse

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
112
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

Le développement logiciel nécessite l’utilisation d’outils pour l’écriture, la compilation et le débogage de code. La prise en main de ces outils n’est pas toujours évidente, alors lorsqu’on en maîtrise un, autant l’utiliser dans le maximum de cas. Eclipse permet cela et nous allons le voir dans le cas du développement embarqué.

Introduction à l’analyseur de réseau : le NanoVNA pour la caractérisation spectrale de dispositifs radiofréquences

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
36
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

L’analyseur de réseau est l’outil incontournable de tout développeur de systèmes radiofréquences, au même titre que le multimètre pour les développements en électronique analogique ou GDB en logiciel. Alors qu’un analyseur de réseau était (et peut encore être) un outil coûteux à plusieurs dizaines de milliers d’euros, inaccessible à la plupart des amateurs, l’avènement de composants radiofréquences intégrés contenant émetteur et récepteur agiles en fréquence offrent la possibilité de réaliser des analyseurs de réseau à moindre coût - certes aux performances réduites, mais suffisantes pour bien des applications, voire irremplaçables face aux offres commerciales lorsque l’instrument open source permet de l’adapter au mieux à ses besoins.

Décodage par radio logicielle du VOR pour le positionnement sans GPS

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
36
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

Nous avons largement abordé les risques inhérents au GPS par le leurrage et le brouillage des informations numériques transmises. L’alternative est l’utilisation de signaux analogiques portant une information de direction d’arrivée : connaissant la position de la source du signal, nous pourrons nous diriger dans sa direction, ou trianguler notre position si plusieurs sources sont disponibles. Il s’agit du principe du VOR, émis depuis tous les grands aéroports en particulier, que nous allons étudier avec un récepteur de télévision numérique terrestre utilisé comme source de signaux pour un traitement de radio logicielle.