Les articles de Hackable N°14

Image promotionnelle
Contrôlez votre appareil photo numérique avec votre Pi
Article mis en avant

Contrôlez votre appareil photo numérique avec votre Pi

Le fait de disposer d'un module caméra pour la Raspberry Pi est un avantage certain et permet de faire beaucoup de choses. On est cependant très loin de ce que peut offrir un appareil reflex numérique, même moyen de gamme, en termes de qualité d'image. D'un autre côté les firmwares des appareils photo manquent souvent de souplesse et de fonctionnalités, en particulier pour l'automatisation des prises de vue. La solution pour profiter du meilleur des deux mondes est simple : piloter son APN avec une Pi.
... quand Samsung décidera de mettre vraiment ce système en avant et qu'il y aura des applications. On entend parler de Tizen depuis des années, mais même si des produits existent effectivement, Samsung reste très (trop) discret sur le sujet. Alors que la smartwatch Gear S2 3G est arrivée sur le marché cet été, il est temps de jeter un œil au système qui l'anime. Non ce n'est pas Android, mais Tizen...
J'avoue que ce titre a tout de l'accroche racoleuse du tabloïd le plus pathétique, mais c'est ainsi qu'a plus ou moins été perçu le CHIP lors de son annonce. En effet, ceci remonte à une date où le Raspberry Pi Zero n'était même pas encore une rumeur et l'argument le plus percutant était alors tout simplement « le premier ordinateur au monde à 9 dollars ». Le CHIP est depuis passé de la phase de financement participatif et celle de la livraison aux contributeurs Kickstarter, à celle de la précommande avec une production en masse et un début de livraison prévue pour octobre. Le moment parfait pour vous faire découvrir la bête...
Les solutions pour afficher du texte et des graphismes avec une carte Arduino sont légion : afficheurs LCD alphanumériques, matrices de leds, écrans TFT, modules Oled, etc. Le papier électronique utilisé majoritairement par les liseuses comme l'Amazon Kindle ou la Kobo de la Fnac possède l'aspect d'un papier plastifié tout en permettant un affichage dynamique. Il existe quelques modules d'affichage de ce type pouvant être utilisés pour vos projets, le plus souvent de taille réduite. Celui testé et utilisé ici est un modèle conséquent avec une diagonale de 115 mm (4,3”), de quoi satisfaire ses envies d'originalité...
Avoir une idée précise des conditions intérieures (ou extérieures) d'un emplacement est parfois simplement intéressant, mais tantôt très important. La température et l'humidité relative, par exemple, sont utiles pour le confort intérieur, mais également capitales selon ses activités comme la culture en serre, l'élevage d'animaux, les loisirs créatifs, l'affinage et/ou la fermentation de certains aliments ou encore, dans mon cas précis, le travail d'un matériau vivant comme le bois. Voici donc un projet d'afficheur combiné température/hygrométrie sur base Arduino...
Nous avons vu dans l'article précédent avec quelle facilité il était possible de palier au manque de fonctionnalités d'un appareil photo numérique en utilisant gPhoto et une carte Raspberry Pi. Nous pouvons cependant aller bien plus loin que le réglage de la prise de vue et le déclenchement de l'appareil, en récupérant non seulement chaque cliché, mais en les modifiant à volonté dans la foulée.
Nous avons exploré plusieurs possibilités d'utilisation d'une Raspberry Pi connectée à un appareil photo numérique et il y a certainement encore des centaines d'options à couvrir, mais il en reste une qui me parait tout simplement incontournable : déclencher une prise de vue en fonction d'un évènement externe détecté par la Raspberry Pi. Notre exemple ici sera la détection d'un mouvement par un capteur infrarouge.
Créer un point d'accès wifi avec une Raspberry Pi est quelque chose de relativement simple. L'objectif est généralement de fournir une connectivité vers la Pi et éventuellement d'en faire un point d'accès vers Internet pour des périphériques sans fil. La méthode généralement décrite consiste à créer un réseau Wifi d'une part et se connecter à un réseau filaire différent de l'autre. Il existe cependant une autre solution : créer un pont ou bridge en anglais...
Dans le numéro précédent, nous avons vu comment modifier une réglette afin de remplacer d'ennuyeuses leds blanches par 72 leds « intelligentes » RVB de façon à pouvoir piloter l'état de chaque led individuellement et ainsi créer des animations avec une carte Arduino. Une évolution possible du projet consiste à utiliser une carte Arduino Nano ou Leonardo Micro pour l'intégrer directement dans la réglette. Mais attention ! Une carte Arduino ne s'alimente pas n'importe comment !