LiPo Rider Pro : l'autonomie solaire clé en main pour vos projets

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
10
Mois de parution
janvier 2016
Domaines


Résumé
L'énergie gratuite est le rêve de tout le monde et de l'énergie nous en avons à volonté dès lors qu'on ne vit pas dans une caverne ou une grotte : c'est le soleil. Les choses cependant ne sont pas si simples, car si utiliser des cellules photovoltaïques peut sembler aisé à première vue, les choses se compliquent vraiment dès lors qu'on souhaite charger une batterie. Pour vos montages électroniques, il existe une solution clé en main et open hardware : le LiPo Rider Pro.

Charger une batterie ou un accumulateur (ou « accu ») est un processus qu'on peut qualifier de délicat, car en fonction du type de matériel, cela consiste principalement à fournir un courant à une certaine tension et à surveiller le comportement de l'ensemble de façon à déterminer les différentes étapes de charge. Certains accumulateurs sont plus tolérants que d'autres, mais la technologie privilégiée actuellement, les LiPo (Lithium Polymère), ne pardonne pas. Ces accus sont légers, compacts et économiques, mais ils sont également fragiles et très dangereux dès lors qu'on ne les respecte pas suffisamment. Ici, le terme « dangereux » doit clairement être vu comme synonyme de « dégagement gazeux », « feu », « incendie », « explosion », etc. Les amateurs d'aéromodélisme le savent bien et chargent/stockent leurs batteries dans des pochettes de sécurité, voire dans des parpaings creux (agglo) et noyés dans du sable (cherchez simplement « lipo...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Développement ESP32 avec le nouveau ESP-IDF 4.0

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
34
Mois de parution
juillet 2020
Domaines
Résumé

Nous avons précédemment traité du développement sur la fantastique plateforme ESP32, héritière du non moins délectable ESP8266, aussi bien au travers de l'IDE Arduino que via l'environnement de développement créé par le constructeur, Espressif Systems, répondant au doux nom de ESP-IDF. Le 11 février dernier était annoncée la version 4.0 de cet environnement, majoritairement compatible avec la précédente version 3.3.1, mais apportant un lot majeur d'améliorations et quelques changements très intéressants dans le système de construction/compilation. Il est donc temps de revisiter la bête et de tester tout cela...

Jonglez avec vos tracés via PlotJuggler

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
47
Mois de parution
juillet 2020
Domaines
Résumé

Développé par un roboticien, PlotJuggler a été pensé pour répondre à des besoins de tracés très utiles au débogage de drones. Lorsque vous avez de nombreuses données à analyser, parfois en temps réel, il peut être très commode d’afficher celles-ci sous forme de graphiques. Si vous pouvez le faire simplement et avez la possibilité de leur appliquer de nombreuses opérations directement, alors vous gagnez en efficacité, c’est ce que propose PlotJuggler.

Émulation d’un circuit comportant un processeur Atmel avec simavr

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
34
Mois de parution
juillet 2020
Domaines
Résumé

Il existe de nombreux cas où le matériel n’est pas disponible pour développer un système embarqué, que ce soit parce que la carte commandée n’a pas encore été livrée, parce que le collègue chargé de la conception du circuit imprimé a fait une erreur ou est en retard, ou parce qu’un virus interdit l’accès aux salles de travaux pratiques de l’Université (Fig. 1). Pour toutes ces raisons, nous désirons appréhender le développement d’un système embarqué sur un émulateur, c’est-à-dire un logiciel capable de fournir une représentation fidèle du comportement du dispositif réel, incluant ses latences et temporisations.

Pilotez de manière optimale vos afficheurs LED

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
34
Mois de parution
juillet 2020
Domaines
Résumé

Trop souvent, dans les forums et/ou sur les sites web, certains ont tendance à conseiller l'approche « facile » plutôt que l'approche « efficace ». Qui n'a jamais vu un jour quelqu'un répondre « mais utilises donc xxx(), ça marche et c'est plus simple » en réponse à une problématique précise ? C'est là, généralement, le fait de personnes qui n'ont que peu d'expérience ou ne comprennent simplement pas la motivation du demandeur. Voici une petite réalisation destinée à mettre en évidence non seulement l'intérêt de « creuser un peu », mais également une bonne raison de mitiger la valeur des conseils trop rapidement prodigués.