Du code atomique dans vos croquis Arduino ?

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
10
Mois de parution
janvier 2016
Domaines


Résumé
Non, il n'est pas question de radiations ou de champignon nucléaire dans les croquis, encore moins de mutation du code pour obtenir un super-Arduino. Dans un contexte de programmation, le mot « atomique » est à prendre au sens de sa racine grecque « atomos », signifiant « qu'on ne peut diviser ». Une opération atomique est donc une opération qui s'exécute entièrement sans pouvoir être interrompue. Pourquoi ceci est important ? Explications...

La question de l'atomicité du code ne se pose qu'à une condition : que son exécution puisse être interrompue. En effet, avec un croquis parfaitement linéaire simplement composé d'une succession d'instructions, de tests et de boucles, il n'existe aucune situation où l'exécution normale d'un code peut être stoppée pour en exécuter un autre. Avec une condition ou un appel de fonction, rien n'est interrompu, le code suit simplement son cours.

L'Arduino, son « langage », ses bibliothèques et la plateforme matérielle elle-même, permettent cependant d'utiliser la notion d'interruption consistant justement à utiliser cette technique. Un exemple courant consiste au cas de figure hypothétique suivant : votre croquis fait clignoter une led et ce clignotement doit être stoppé lorsqu'un bouton poussoir est enfoncé.

Il y a deux manières d'envisager la chose :

- Votre croquis teste le bouton poussoir dans la boucle principale avant chaque changement d'état de la led. Cette...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 93% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Motoriser une antenne directionnelle avec un ESP8266

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
35
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Cet article aurait pu s'intituler « pointez les choses dans le ciel avec un ESP8266 », car en réalité, l'application de ce qui va suivre à la réception de signaux venus de l'espace n'est qu'une utilisation parmi tant d'autres. Notre objectif ici sera de motoriser une antenne de façon à la pointer automatiquement en direction d'un émetteur mobile, et plus exactement, un satellite en orbite basse (< 2000 km). Le tout, bien entendu, en le suivant alors qu'il se déplace.

Une carte pilote de LED RGB hackée en kit de développement FPGA à bas coût

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
35
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Dans cet article, nous allons vous proposer un Hack au sens noble du terme, qui consiste à détourner un produit de son usage prévu initialement pour en faire autre chose. Le produit en question est une carte de contrôle de panneaux de LED disponible pour 15 $ sur le site chinois de vente en ligne AliExpress. Il s’avère que la Colorlight 5A-75B est constituée d’un FPGA ECP5. Voilà qui peut faire un excellent kit de développement ECP5 à très bas coût.

Simulation d’un ordinateur mécanique en scriptant sous FreeCAD

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
35
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

L’évolution du traitement du signal est une histoire fascinante largement déroulée par David Mindell dans ses divers ouvrages [1] et citations [2]. Partant de l’ordinateur mécanique avec ses rouages, poulies, bielles et crémaillères, le passage à l’électrique au début du 20ème siècle, puis à l’électronique intégrée avec l’avènement du transistor et des circuits intégrés (VLSI) nous ont fait oublier les stades initiaux qui ont amené à notre statut actuel d’ordinateurs infiniment puissants, précis et compacts. Alors que cette histoire semble s’accompagner du passage de l’analogique au numérique – de la manipulation de grandeurs continues en grandeurs discrètes avec son gain en stabilité et reproductibilité – il n’en est en fait rien : un boulier fournit déjà les bases du calcul discrétisé mécanique, tandis que [3] introduit les concepts du calcul mécanique avec les traitements numériques avant de passer aux traitements analogiques.

Python « moderne » : comment coder en Python en 2020 ?

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
110
Mois de parution
septembre 2020
Domaines
Résumé

Le langage Python évolue progressivement, version après version et de nouvelles fonctionnalités voient le jour et changent la manière dont le langage peut être appréhendé.Au-delà de la curiosité que ces changements provoquent, ils sont des révolutions silencieuses ayant un impact réel sur le style de codage.