Exploitez un petit écran tactile pour Raspberry Pi avec Pygame

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
8
Mois de parution
septembre 2015
Domaines


Résumé
Un ordinateur de petite taille comme un Raspberry Pi, c'est très sympathique pour nos montages complexes. Mais s'il faut lui coller un écran 17 pouces et un clavier, ou au contraire tout faire par le réseau, c'est moins pratique. Parfois on a simplement besoin d'un petit écran pour afficher quelques informations et poser une question ou deux à l'utilisateur… pour cela, un petit écran tactile de quelques centimètres est parfaitement adapté !

1. Le matériel

On s'intéressera ici à un écran proposé par Adafruit. Cette sympathique société propose une série d'écrans, de diagonale allant de 2,8 à 3,5 pouces avec une définition de 320×240 ou 480×320 pixels, associés à une dalle tactile résistive (détection quand on appuie sur l'écran) ou capacitive (détection quand on effleure l'écran), qu'ils ont appelés PiTFT. Il y a également un PiTFT de 2,2", mais celui-ci n'est pas tactile.

Nous nous intéresserons ici à la version la plus courante, d'une diagonale de 2,8", une résolution de 320×240 pixels, tactile résistif, qui coûte une trentaine d'euros. Bonne nouvelle pour ceux qui n'aiment pas trop souder : cet écran vient préassemblé !

Comme son nom l'indique, cet écran est optimisé pour une utilisation avec un Raspberry Pi. Il se branche directement sur les pins GPIO, qui sont intégralement déportés sur sa carte (voir la première photographie), à partir de laquelle on peut utiliser une nappe...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 93% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Neuropsydia : un module Python pour les neuropsychologues

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
248
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Il existe peu d’outils permettant de créer « simplement » du matériel d’évaluation neuropsychologique. Neuropsydia est un outil qui nécessite un minimum de connaissances en informatique, mais permet un gain de temps considérable, si l’on accepte d’écrire quelques lignes de code Python.

Web scraping avec Node.js

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
114
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Le web scraping, c’est l’activité qui consiste à gratter (to scrap) du code HTML pour en extraire des données exploitables. Node.js se prête particulièrement bien à l’exercice, aussi je vous propose d’apprendre à gratter de la donnée avec ce formidable outil.

Application réseau avec Erlang : utilisation du protocole UDP

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
248
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

La société Ericsson, pionnière dans le domaine des télécommunications, a été à l’origine de la création du langage Erlang. La bibliothèque standard offre toutes les méthodes pour gérer les connexions réseau, que ce soit pour créer son protocole au-dessus de TCP, UDP ou encore TLS, mais aussi en réutilisant des implémentations d’ores et déjà existantes au sein de l’écosystème fourni avec la release.

Intégration des alertes de Nagios dans Grafana

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
248
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Vous avez succombé à l’esthétique soignée des tableaux de bord de Grafana, mais vous ne pouvez pas vous passer de l’écran d’alertes du vénérable Nagios ! Alors, est-il possible de faire cohabiter ces deux produits ? Avec un peu de code Python, cela devrait être possible !