Contrôler sa chaudière à distance avec un Raspberry Pi

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
8
|
Mois de parution
septembre 2015
|
Domaines


Résumé
Que ce soit par souci d'économie d'énergie (et de facture...) ou par confort, les envies de contrôler sa chaudière ne manquent pas. Électriciens, installateurs ou revendeurs de domotique pourront très certainement vous proposer une solution adéquate, seulement elle risque d’être assez onéreuse (plus de 150 euros) [1]. Alors, pourquoi ne pas le faire soi-même ?

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Sur le même sujet

Vite fait : créer un thermostat d'ambiance programmable

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
32
|
Mois de parution
janvier 2020
|
Domaines
Résumé

Dans ma nouvelle maison, j'ai découvert les joies du chauffage au fioul et les limitations d'un système de régulation de la température intérieure le plus simpliste qui soit. La simplicité a ses avantages, et le fioul aussi, mais lorsqu'on regarde sa facture, on se rend rapidement compte que cette simplicité a un coût, qui peut être important. Pour régler le problème, j'ai décidé de faire rapidement évoluer mon installation, avec l'aide d'une carte Arduino et de quelques modules.

Maîtriser la sécurité de son accès Internet avec OpenWRT

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
117
|
Mois de parution
janvier 2020
|
Domaines
Résumé

Nous allons voir dans cet article comment installer le système GNU/Linux embarqué de type OpenWRT. OpenWRT est un système GNU/Linux pour les matériels embarqués et pour les matériels de types routeurs et box. Il constitue donc la part essentielle pour se libérer des GAFA. C’est un système léger, rapide et performant pour administrer et contrôler son accès Internet. Ce système est optimisé pour la gestion des ressources et supporte de nombreux routeurs.

Capteur autonome ESP8266 : problèmes et évolution

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
31
|
Mois de parution
octobre 2019
|
Domaines
Résumé
Dans le numéro 29, nous avons étudié, assemblé et programmé une sonde de température ne nécessitant pas d'infrastructure complémentaire pour fonctionner, puisqu'elle stockait les données en interne et se chargeait elle-même de l'affichage, sous la forme d'un graphique web. L'un des montages ayant servi de base pour l'article a fonctionné depuis lors, sur un coin de mon bureau, cumulant les mesures et répondant toujours à l'appel. Et puis un beau jour... c'est le drame !

La liberté jusqu’au cœur du processeur avec RISC-V

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
31
|
Mois de parution
octobre 2019
|
Domaines
Résumé
RISC-V est un jeu d’instructions 32 bits libre, développé initialement par l’université de Berkeley. Ce jeu d’instructions (ISA pour Instruction Set Architecture) est maintenant soutenu par une fondation regroupant quasiment tous les grands noms de l’industrie informatique. Dans cet article, nous allons décrire succinctement le concept de RISC vs CISC, puis nous expliquerons les bases du jeu d’instructions avec un peu de code assembleur, enfin nous terminerons par une description de quelques émulateurs et processeurs RISC-V disponibles aujourd’hui sur le marché.

Démarrez avec MicroPython

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
228
|
Mois de parution
juillet 2019
|
Domaines
Résumé
Pour mettre sur pied une preuve de concept ou un prototype électronique, il faut habituellement choisir une carte de développement et ensuite acquérir les outils de développement logiciel du fabricant. Ces logiciels s’appuient généralement sur les langages bas niveau comme le C, dont la maîtrise n’est pas accessible à tout le monde. MicroPython est a été mis sur pied pour permettre l’utilisation d’un langage de programmation haut niveau (Python) sur microcontrôleur, pour créer de magnifiques applications d’IoT.

Par le même auteur

Fabriquez votre T-shirt connecté avec un Lilypad Arduino

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
21
|
Mois de parution
novembre 2017
|
Domaines
Résumé
Vous avez sans doute déjà vu des montres connectées, des bracelets sportifs connectés, mais le T-shirt connecté, là, quelle classe pour un(e) informaticien(ne) ! Il y a moyen d'allier vos penchants de « hacker » à vos talents artistiques. Mais cela peut aussi être l'occasion de quelques frustrations : j'ai failli jeter le T-shirt par la fenêtre (ou à la poubelle) au moins 3 fois. Alors si vous envisagez de vous lancer (dans le projet, pas par la fenêtre), lisez cet article !

Rétro-ingénierie d’applications Android avec Androguard

Magazine
Marque
MISC
Numéro
92
|
Mois de parution
juillet 2017
|
Domaines
Résumé
C’est si facile d’installer une application Android sur nos téléphones portables, mais êtes-vous curieux ? Qu’y a-t-il dans cette application ? Que ce soit pour la maintenir, comprendre un fonctionnement spécifique, l’adapter à un autre usage ou vérifier qu’elle n’est pas malicieuse, la rétro-ingénierie est ce qu’il vous faut (lorsque vous ne disposez pas du code source !).Dans cet article, nous allons voir, pas à pas, comment inspecter une application Android. Nous utiliserons un outil un peu moins connu que d’autres, mais pourtant très efficace : Androguard. C’est avec Androguard que nous désosserons une application infectée de Pokémon GO...

Les objets connectés peuvent-ils être infectés ?

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
15
|
Mois de parution
juin 2017
|
Domaines
Résumé

Cassons le suspens immédiatement : oui, ils peuvent l’être.« Quoi ? Il y a un ordinateur là dedans ? Si petits et en plus infectés ? Où va le monde ?! » dirait Madame Michu.« Pfff, ce n’est peut-être pas bien sécurisé, mais arrêtez de vous faire du souci. Dans la pratique, on ne voit jamais de telles attaques. Ha ha. Qui voudrait attaquer votre brosse à dents connectée ou de votre enregistreur vidéo ? » renchérirait un informaticien plus averti.