Arduino presque sans Arduino, ou comment programmer sans les roulettes

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
8
Mois de parution
septembre 2015
Domaines


Résumé
Arduino, ou Genuino, a chamboulé le monde de l'électronique hobbyiste... et pas seulement. Le projet, les cartes, l'environnement et les bibliothèques ont massivement démocratisé la programmation de ces fantastiques petites puces que sont les microcontrôleurs. Pour autant, cette activité n'a rien de récente auprès des amateurs d'électronique, elle s'est simplement ouverte au plus grand nombre avec Arduino. Mais saviez-vous qu'il est tout à fait possible de programmer le microcontrôleur d'une carte Arduino de manière « native » ?

Avant toutes choses, plantons le décor et rappelons ce qu'est Arduino. Il s'agit avant tout d'une carte comprenant un microcontrôleur Atmel AVR, un circuit d'alimentation, un convertisseur USB/série pour la communication avec le PC/Mac et d'une poignée de composants (résistances, quartz, condensateurs) et connecteurs pour faire fonctionner le tout.

À cela s'ajoute un environnement permettant d'écrire des programmes appelés croquis (sketch) ainsi qu'un ensemble de petits bouts de code facilitant l'utilisation des fonctionnalités de la carte : les bibliothèques. Cet ensemble logiciel a pour objectif de simplifier l'utilisation des cartes Arduino en mettant à disposition de l'utilisateur des éléments de programmation rapidement et instinctivement compréhensibles. Ces éléments sont hérités de Wiring, lui-même s'inspirant grandement de Processing (philosophie, langage et environnement).

sam3

Les cartes Arduino Due n'utilisent pas de microcontrôleurs AVR, mais un ATSAM3...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Un alter ego d’Eliza en Java faisant du calcul symbolique

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
247
Mois de parution
avril 2021
Domaines
Résumé

ELIZA a été l’un des premiers programmes (chatbot) à avoir tenté de communiquer en langage naturel. Cet article est une tentative de démystification du comportement du programme. L’interprétation d’ELIZA présentée ici est une implémentation en français qui intègre la possibilité d’effectuer des calculs de dérivées en calcul symbolique.

Une nouvelle méthode d’imagerie tridimensionnelle pour la rétro-ingénierie des circuits intégrés

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
37
Mois de parution
avril 2021
Domaines
Résumé

La rétro-ingénierie matérielle, et plus particulièrement la rétro-ingénierie du silicium, trouve très rapidement ses limites dans les attaques non invasives où la puce reste fonctionnelle et intègre. Pour pouvoir analyser en profondeur un circuit logique, il faut aujourd’hui forcément passer par une décapsulation et une déstratification, ce qui implique alors la destruction inévitable de la puce. Ces méthodes destructives étaient les seuls moyens d’accéder aux différentes couches d’une puce de silicium et donc de pouvoir reconstituer tout le circuit logique de celle-ci. Mais récemment, des chercheurs ont proposé une nouvelle méthode d’imagerie tridimensionnelle des circuits intégrés, d’abord pour un usage industriel, mais aussi inédit pour la rétro-ingénierie du silicium, qui permet l’analyse en profondeur, sans passer par les processus destructeurs habituels.

Programmation avec le 6502 : vers des jeux plus évolués

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
37
Mois de parution
avril 2021
Domaines
Résumé

Nous savons à présent comment exploiter les capacités du 6502 et du PPU de la NES afin de faire des jeux, comme le Pac-Man présenté lors du dernier article. J'espère d'ailleurs que certains d'entre vous ont essayé, et sont parvenus à améliorer ce programme, disponible sur le GitHub du magazine. Aujourd'hui, nous allons voir que les cartouches de jeux elles-mêmes peuvent renfermer des trésors d'ingéniosité électronique, permettant d'augmenter les capacités de base de la console.

À la découverte des namespaces mount et uts

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
247
Mois de parution
avril 2021
Domaines
Résumé

Le namespace mount, premier d'une longue série de namespaces a été ajouté à Linux quelques années après chroot() pour offrir plus de possibilités et de sécurité dans l'isolation des systèmes de fichiers. Introduit peu après et indéniablement plus simple, le namespace uts permet d'instancier les noms de machine. Les conteneurs sont bien entendu les premiers clients de ces fonctionnalités.

Installer OpenOCD spécial Pico pour votre Debian

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
37
Mois de parution
avril 2021
Domaines
Résumé

N'importe quelle occurrence de la commande « sudo make install » me rappelle d'horribles souvenirs de mes débuts sous GNU/Linux, il y a de très nombreuses années (1995). Peupler ainsi manuellement son /usr/local de fichiers, programmes et bibliothèques est une recette parfaite pour une catastrophe et des conflits en tous genres. Mieux vaut suivre la voie dictée par la distribution et son système de gestion de paquets. Voyons cela en pratique avec l'OpenOCD modifié par la fondation Raspberry Pi et, en prime, découvrons une excellente alternative à l'utilisation d'UF2 ou Picotool.