Stockez vos données en ligne avec Raspberry Pi et Seafile

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
7
Mois de parution
juillet 2015
Domaines


Résumé

Pour pouvoir accéder à vos données de partout vous pouvez utiliser les services de Google, Apple ou encore Dropbox. C'est gratuit selon la quantité que vous y déposez, mais en échange ils peuvent accéder à vos documents (« Nous pouvons divulguer vos informations à des tiers si nous estimons que cela est raisonnablement nécessaire » - CGU Dropbox).Vous avez également l'option de tout héberger chez vous sur vos disques durs ! L'option la plus utilisée par les petites et moyennes entreprises c'est le NAS (serveur de stockage en réseau). Son prix est très variable selon le nombre de disques que vous allez pouvoir lui donner (environ 100 euros pour 2 baies jusqu'à 400 euros pour 4 baies bien évidemment en plus des disques durs).


Aujourd'hui, je vous propose de réaliser votre cloud avec un Raspberry Pi et un disque dur. Soyons clairs dès le départ, la capacité du Raspberry Pi est très largement en deçà des NAS et leurs options de cloud actuellement sur le marché, mais si comme moi vous avez peu de données (<2To) vous n'avez pas trop intérêt d'acheter un NAS.

1. Le principe

Dans ce document, nous allons apprendre comment faire son propre cloud en utilisant un Raspberry Pi et un logiciel appelé Seafile. Il existe évidemment plein d’autres logiciels faciles d’installation à l’instar de ownCloud. Pour ma part, j’ai très nettement préféré Seafile à ce dernier pour plusieurs raisons : ownCloud est trop lourd pour fonctionner sur notre Raspberry Pi (à moins de l’overclocker…), il n’est plus actualisé pour le Raspberry Pi (il faut prendre une vieille version) et est moins sécurisé (Seafile chiffre la bibliothèque du serveur avec l'algorithme AES-128). De plus,...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 91% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Avec le Spanning Tree Protocol, suis-je en sécurité dans mon réseau ?

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Dans le cadre des hors-séries sur les retours aux fondamentaux, cet article aura comme sujet le protocole STP (Spanning Tree Protocol). Inventé en 1985 par Radia Perlman, il permet principalement d’assurer une liaison réseau redondante et sans boucle. Ce protocole étant primordial au sein d’un réseau de moyenne à grande envergure, s’il n’est pas correctement configuré, cela pourra alors permettre à des attaquants de compromettre le réseau.

MiSTer : La solution rétro ultime ?

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
35
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Imaginez, un matériel unique capable de simuler fidèlement n'importe quel ordinateur, console et borne d'arcade rétro, sans émulation et vous donnant accès à une collection presque infinie de programmes, de démos et de jeux. Le tout compatible avec du matériel moderne (HDMI, USB, etc.), activement développé et accessible pour un budget raisonnable (mais pas économique pour autant). Cette solution existe, c'est MiSTer !

Introduction au dossier : Déployez un intranet Linux dans votre PME avec Ansible & Red Hat Enterprise Linux

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
48
Mois de parution
septembre 2020
Domaines
Résumé

Bienvenue dans ce numéro spécial dédié à la mise en place d’un intranet à l’aide de Red Hat Enterprise Linux (RHEL) ! Comme vous allez vite le voir, l’utilisation de la distribution au chapeau rouge ne change que peu de choses et tout ce que nous allons aborder dans ce dossier (ou presque) pourra être utilisé ou reproduit sur des distributions similaires, telles que CentOS ou encore simplement Fedora.

Sécurisation du serveur

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
48
Mois de parution
septembre 2020
Domaines
Résumé

Notre serveur RHEL est désormais fin prêt à être utilisé et maintenu, sans peine et de manière confortable. Cependant, notre travail n’est pas terminé. Il nous reste encore un élément crucial à valider : nous assurer que le serveur est aussi sûr et protégé que possible face à un éventuel assaillant mal attentionné.

Surveillance des accès de production en télétravail

Magazine
Marque
MISC
Numéro
111
Mois de parution
septembre 2020
Domaines
Résumé

Il est courant de protéger l'accès aux infrastructures de production au travers de VPN ou de bastions SSH, et beaucoup d’organisations limitent encore ces points d'entrée à leur infrastructure interne. Lorsque l'organisation passe en mode télétravail à 100%, il faut forcément permettre l'accès depuis des adresses IP arbitraires, et se pose alors la question de surveiller ces accès pour détecter et bloquer rapidement une tentative d'accès malveillante.