Calibrez votre récepteur RTL SDR

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
7
Mois de parution
juillet 2015
Domaines


Résumé

L'utilisation d'un récepteur DVB-T pour faire de la radio logicielle est une opportunité fantastique. On en perd presque de vue que techniquement le matériel n'est pas initialement destiné à ce genre d'utilisation. Ainsi certaines caractéristiques de ces clés USB et les conséquences d'une fabrication en série à très grande échelle sont tolérables pour la réception TNT, mais pas vraiment pour des utilisations plus poussées. Pour une utilisation en SDR, il est donc impératif de calibrer votre matériel.


Soyons honnêtes, une clé USB à 20 euros permettant normalement la réception des émissions TNT ne peut pas raisonnablement concurrencer un véritable récepteur SDR comme le HackRFOne ou encore le coûteux matériel vendu par Ettus Research. Pourtant ces constituants reposent sur la même architecture : un tuner, un oscillateur local et une puce de conversion analogique/numérique. Ce ne sera sans doute pas une surprise si j'affirme que ces matériels peu chers sont un assemblage de composants qui font leur travail, mais pas vraiment plus. Les composants ne sont pas de la plus grande qualité, juste les plus rentables pour le constructeur.

Le tuner (E4000, R820T, etc.) et le démodulateur/convertisseur RTL2832U ne posent généralement pas de problème, après tout il s'agit de circuits intégrés parfaitement normaux au comportement totalement prédictible (sauf bug ou composant défectueux). L'oscillateur local en revanche c'est une autre histoire. Dans votre récepteur...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Simulation d’un ordinateur mécanique en scriptant sous FreeCAD

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
35
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

L’évolution du traitement du signal est une histoire fascinante largement déroulée par David Mindell dans ses divers ouvrages [1] et citations [2]. Partant de l’ordinateur mécanique avec ses rouages, poulies, bielles et crémaillères, le passage à l’électrique au début du 20ème siècle, puis à l’électronique intégrée avec l’avènement du transistor et des circuits intégrés (VLSI) nous ont fait oublier les stades initiaux qui ont amené à notre statut actuel d’ordinateurs infiniment puissants, précis et compacts. Alors que cette histoire semble s’accompagner du passage de l’analogique au numérique – de la manipulation de grandeurs continues en grandeurs discrètes avec son gain en stabilité et reproductibilité – il n’en est en fait rien : un boulier fournit déjà les bases du calcul discrétisé mécanique, tandis que [3] introduit les concepts du calcul mécanique avec les traitements numériques avant de passer aux traitements analogiques.

Identification automatique de signaux grâce à la fonction d’autocorrélation

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Vous connaissiez la chasse au trésor… Initiez-vous maintenant à la chasse au signal (signal hunting en anglais). La chasse au signal consiste à rechercher les signaux qui nous entourent dans l’espace invisible du spectre électromagnétique. Mais plus besoin de rester l’oreille collée sur un haut-parleur à tourner le bouton pour régler la fréquence. La SDR (Software Defined Radio) a révolutionné tout cela : une radio numérique et un PC est vous voilà armé pour découvrir ce monde que les professionnels dénomment le SIGINT (SIGnal INTelligence).

Motoriser une antenne directionnelle avec un ESP8266

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
35
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Cet article aurait pu s'intituler « pointez les choses dans le ciel avec un ESP8266 », car en réalité, l'application de ce qui va suivre à la réception de signaux venus de l'espace n'est qu'une utilisation parmi tant d'autres. Notre objectif ici sera de motoriser une antenne de façon à la pointer automatiquement en direction d'un émetteur mobile, et plus exactement, un satellite en orbite basse (< 2000 km). Le tout, bien entendu, en le suivant alors qu'il se déplace.

Anti-leurrage et anti-brouillage de GPS par réseau d’antennes

Magazine
Marque
MISC
Numéro
110
Mois de parution
juillet 2020
Domaines
Résumé

La localisation, la navigation et le transfert de temps (PNT) par constellation de satellites, et notamment le Système de Positionnement Global (GPS), sont devenus omniprésents dans notre quotidien. Le brouillage – volontaire ou non – et le leurrage de ces signaux très faibles sont désormais accessibles à tout le monde, mais les subir n’est pas une fatalité : nous allons aborder les méthodes pour se protéger de tels désagréments afin de retrouver les services d’origine en annulant ces interférants par une approche multi-antennes.

Analyse d’un brouilleur GPS

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
33
Mois de parution
avril 2020
Domaines
Résumé

KiCAD a récemment été illustré sur le NE555, le composant réputé comme le plus commercialisé dans l’histoire de l’électronique [1]. Nous pouvons nous interroger sur l’utilisation actuelle de ce composant analogique aux fonctionnalités réduites.Dans le cadre d’une étude sur la robustesse des systèmes de navigation par satellite, nous avons acquis un « bloqueur » GPS. Le budget que nous nous étions alloué pour un tel achat était de 10 euros : l’analyse du système acquis s’avère centrée sur le vénérable NE555. Analysons son fonctionnement et surtout, les conséquences de son utilisation.