SDR : qui peut entrer dans mon garage ?

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
6
Mois de parution
mai 2015
Domaines


Résumé
La curiosité et la soif de connaissances peuvent mener à bien des choses. Le plus souvent, il s'agit simplement d'apprendre, mais parfois ce qui se trouve à la clé se résume successivement par les mots consternation, déception, colère et amertume. Voici l'histoire d'une petite escapade dans le monde de la radio logicielle (SDR) ou comment, grâce à une clé DVB-T, se rendre compte que n'importe qui peut ouvrir votre garage ou portail...

Notre histoire commence avec le déménagement de la rédaction du magazine dans de nouveaux locaux. Cet événement déclencheur anodin en lui-même est la source même du présent article. Comme toute entreprise, les Éditions Diamond, éditeur de Hackable, se doivent de conserver une quantité non négligeable d'archives administratives en tous genres sur une période de plusieurs années. Ceci prend de la place et n'est que rarement consulté. Lorsqu'on déménage dans un centre-ville historique, inutile d'encombrer les bureaux de cartons et de classeurs poussiéreux. Comme beaucoup d'autres, le garage individuel en sous-sol reconverti en box de stockage est une excellente solution.

Pour entrer dans le sous-sol en question, l'agence immobilière nous a fourni une télécommande ouvrant le portail d'entrée. Là encore, c'est ici quelque chose de très courant. Une télécommande grise, moche et un peu usée nous est confiée. Elle est équipée de deux boutons et lorsqu'on...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Applications des TPM

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Les TPM, inventés il y a une vingtaine d’années, ont pénétré progressivement les plateformes numériques. Malgré ce long historique, les TPM ont encore aujourd’hui du mal à s’imposer. Pourtant, leurs applications potentielles sécuritaires sont très intéressantes : Authenticated Boot, Remote Attestation, Scellement, amélioration de la sécurité de la cryptographie logicielle. Cet article détaille ces principales applications et liste quelques produits connus qui utilisent les TPM.

Fonctionnement d’un téléphone mobile sous l’eau

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
35
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Parmi les idioties que nous lisons quotidiennement dans la presse grand public, la technologie, et les liaisons radiofréquences en particulier, est souvent en haut du palmarès, faute de compétence des auteurs et du moindre esprit critique sur leurs affirmations, sans néanmoins atteindre le niveau des statistiques qui sont l’apothéose de l’art de cacher le mensonge [1].

Simulation d’un ordinateur mécanique en scriptant sous FreeCAD

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
35
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

L’évolution du traitement du signal est une histoire fascinante largement déroulée par David Mindell dans ses divers ouvrages [1] et citations [2]. Partant de l’ordinateur mécanique avec ses rouages, poulies, bielles et crémaillères, le passage à l’électrique au début du 20ème siècle, puis à l’électronique intégrée avec l’avènement du transistor et des circuits intégrés (VLSI) nous ont fait oublier les stades initiaux qui ont amené à notre statut actuel d’ordinateurs infiniment puissants, précis et compacts. Alors que cette histoire semble s’accompagner du passage de l’analogique au numérique – de la manipulation de grandeurs continues en grandeurs discrètes avec son gain en stabilité et reproductibilité – il n’en est en fait rien : un boulier fournit déjà les bases du calcul discrétisé mécanique, tandis que [3] introduit les concepts du calcul mécanique avec les traitements numériques avant de passer aux traitements analogiques.

En sécurité sous les drapeaux

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

En sécurité sous les drapeaux... du compilateur, ces fameux -fstack-protector-strong et autres -D_FORTIFY_SOURCE=2 que l’on retrouve dans de plus en plus de logs de compilation. Cet article se propose de parcourir quelques-uns des drapeaux les plus célèbres, en observant les artefacts dans le code généré qui peuvent indiquer leur utilisation, tout en discutant de leur support par gcc et clang. Après tout, nombre d’entre eux sont utilisés par défaut sous Debian ou Fedora, ils méritent bien qu’on s’y intéresse un peu.