Installation et utilisation de RTLSDR sous Linux

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
2
Mois de parution
septembre 2014
Domaines


Résumé

Lorsqu'il s'agit de bidouille, de hack et de détournement de matériel, il est évident qu'un système sort généralement du lot. Celui-ci nécessite tantôt un peu plus d'expérience au niveau technique, mais offre une ouverture et une souplesse inégalées. Ce système est GNU/Linux et c'est donc tout naturellement qu'on cherchera à utiliser RTLSDR avec un tel environnement. Les explications qui suivent s'appliqueront aussi bien à GNU/Linux sur PC, mais aussi à la Raspberry Pi, par exemple, avec quelques nuances et limitations.


Fort heureusement et contrairement aux affirmations de quelques éditeurs de solutions propriétaires qui n'existent pas sous GNU/Linux, il existe avec ce système une certaine universalité découlant de l'utilisation de standards (dont POSIX). De ce fait, ce qui fonctionne avec une distribution, fonctionne souvent avec une autre, et ce, quelle que soit la plateforme. Les explications qui vont suivre concernent principalement les distributions Ubuntu et Debian sur PC et par extension Raspbian sur Raspberry Pi. L'utilisateur curieux et un peu souple pourra très rapidement transposer ces indications sur une autre distribution ou une autre carte (comme la BeagleBone Black, la CubieBoard, la nouvelle Atmel SamA5D3 Xplained ou encore l'Arietta d'ACME).

1. Ce qui va se passer

Si vous n'avez pas l'habitude de manipuler GNU/Linux en ligne de commandes, vous allez devoir rester concentré et faire très attention. Non que tout ceci soit dangereux ou risqué pour votre matériel,...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Identification automatique de signaux grâce à la fonction d’autocorrélation

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Vous connaissiez la chasse au trésor… Initiez-vous maintenant à la chasse au signal (signal hunting en anglais). La chasse au signal consiste à rechercher les signaux qui nous entourent dans l’espace invisible du spectre électromagnétique. Mais plus besoin de rester l’oreille collée sur un haut-parleur à tourner le bouton pour régler la fréquence. La SDR (Software Defined Radio) a révolutionné tout cela : une radio numérique et un PC est vous voilà armé pour découvrir ce monde que les professionnels dénomment le SIGINT (SIGnal INTelligence).

Motoriser une antenne directionnelle avec un ESP8266

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
35
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Cet article aurait pu s'intituler « pointez les choses dans le ciel avec un ESP8266 », car en réalité, l'application de ce qui va suivre à la réception de signaux venus de l'espace n'est qu'une utilisation parmi tant d'autres. Notre objectif ici sera de motoriser une antenne de façon à la pointer automatiquement en direction d'un émetteur mobile, et plus exactement, un satellite en orbite basse (< 2000 km). Le tout, bien entendu, en le suivant alors qu'il se déplace.

Fonctionnement d’un téléphone mobile sous l’eau

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
35
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Parmi les idioties que nous lisons quotidiennement dans la presse grand public, la technologie, et les liaisons radiofréquences en particulier, est souvent en haut du palmarès, faute de compétence des auteurs et du moindre esprit critique sur leurs affirmations, sans néanmoins atteindre le niveau des statistiques qui sont l’apothéose de l’art de cacher le mensonge [1].

Anti-leurrage et anti-brouillage de GPS par réseau d’antennes

Magazine
Marque
MISC
Numéro
110
Mois de parution
juillet 2020
Domaines
Résumé

La localisation, la navigation et le transfert de temps (PNT) par constellation de satellites, et notamment le Système de Positionnement Global (GPS), sont devenus omniprésents dans notre quotidien. Le brouillage – volontaire ou non – et le leurrage de ces signaux très faibles sont désormais accessibles à tout le monde, mais les subir n’est pas une fatalité : nous allons aborder les méthodes pour se protéger de tels désagréments afin de retrouver les services d’origine en annulant ces interférants par une approche multi-antennes.

Analyse d’un brouilleur GPS

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
33
Mois de parution
avril 2020
Domaines
Résumé

KiCAD a récemment été illustré sur le NE555, le composant réputé comme le plus commercialisé dans l’histoire de l’électronique [1]. Nous pouvons nous interroger sur l’utilisation actuelle de ce composant analogique aux fonctionnalités réduites.Dans le cadre d’une étude sur la robustesse des systèmes de navigation par satellite, nous avons acquis un « bloqueur » GPS. Le budget que nous nous étions alloué pour un tel achat était de 10 euros : l’analyse du système acquis s’avère centrée sur le vénérable NE555. Analysons son fonctionnement et surtout, les conséquences de son utilisation.