Découvrir et apprendre le langage Arduino

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
1
Mois de parution
juillet 2014
Domaines


Résumé
Une carte Arduino est une sorte d'ordinateur miniature très simpliste et comme tout ordinateur celle-ci se programme. Le composant principal de l'Arduino, le microcontrôleur, exécute des programmes que vous avez écrits en utilisant un langage particulier. Nous allons découvrir maintenant à quoi ressemble ce langage, comment l'utiliser et apprendre à ordonner à l'Arduino ce qu'il doit faire.

Peut-être avez-vous connu les premiers ordinateurs personnels ou micro-ordinateurs. En un temps reculé, bien avant l'arrivée des PC dans le bureau ou le salon de nos logis, le paysage de l'informatique personnel était bien différent. Les passionnés utilisaient des ordinateurs incompatibles les uns avec les autres, chaque fabricant suivant son bonhomme de chemin et tentant d'écraser la concurrence. Des ordinateurs comme le Commodore 64/128, le Thomson TO7 ou MO5, le Sinclair ZX80/ZX81/Spectrum ou l'Amstrad CPC464 se partageaient le marché. Toutes ces machines avaient en commun, entre autres choses, le fait qu'à la mise sous tension vous vous retrouviez avec un écran vous invitant à programmer, généralement en Basic ou à saisir une instruction dans un langage précis pour le faire réagir. Ces ordinateurs arrivaient chez vous presque vides, on ne pouvait s'en servir qu'en programmant. Une autre particularité de l'époque était que ces machines ne pouvaient exécuter...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Scikit-image, une alternative à OpenCV pour la reconnaissance d'images

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
244
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

Une fois n'est pas coutume, nous allons découvrir et utiliser une alternative à OpenCV, scikit-image communément appelé skimage. Nous implémenterons la reconnaissance d'images avec la méthode des histogrammes de gradients orientés (HOG : Histogram of Oriented Gradients) associée à une machine à vecteurs de support (SVM : Support Vector Machine). Cette méthode est employée dans bien des applications telles que l'automobile, pour la détection de piétons [1].

Jenkins, Docker et Kubernetes pour déployer en CI/CD

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
123
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

La mise en place d'un processus d'intégration continue et de déploiement continu nécessite une réflexion sérieuse avant de la concrétiser dans la vraie vie d'une organisation. La diversité des méthodes agiles, la panoplie des outils DevOps disponible sur le marché et le choix de l'infrastructure sous-jacente pour créer vos projets nécessitent de prendre du recul avant de se lancer. Découvrez dans cet article comment créer un CI/CD.