Les articles de Hackable N°1

Les breadboards et les modules c'est bien, surtout pour expérimenter et prototyper. Mais arrive un moment où le fer à souder devient un compagnon indispensable, aussi bien pour assembler que pour désassembler ou réparer. Contrairement à une idée reçue, bien souder n'est pas difficile, bien au contraire. Il est même relativement difficile de mal souder, dès lors qu'on dispose des bons outils.
La grande majorité des cartes Arduino repose sur un microcontrôleur Atmel AVR et, dans le cas de l'Arduino Uno, un ATmega328p. Mais ce composant n'est de loin pas le seul de sa gamme (megaAVR) et encore moins le seul microcontrôleur 8 bits d'Atmel. Ainsi, ce qu'il est possible de faire avec l'Arduino est, dans une certaine mesure, adaptable à un microcontrôleur plus modeste, comme le petit ATtiny85. Chose que nous allons découvrir à présent.
Né il y a presque 10 ans, dans un contexte tout à fait trivial, l'Arduino a tout bonnement révolutionné l'électronique de loisir, et ce, à l'échelle mondiale. Aujourd'hui très populaire, il est devenu « la brique » incontournable de tous ceux qui souhaitent s'initier à l'électronique en toute simplicité. Une bonne imagination et un peu de temps libre suffisent désormais pour débuter et créer tout un tas de projets aussi amusants qu'utiles.
Une carte Arduino est une sorte d'ordinateur miniature très simpliste et comme tout ordinateur celle-ci se programme. Le composant principal de l'Arduino, le microcontrôleur, exécute des programmes que vous avez écrits en utilisant un langage particulier. Nous allons découvrir maintenant à quoi ressemble ce langage, comment l'utiliser et apprendre à ordonner à l'Arduino ce qu'il doit faire.
... si elle n'est pas correctement calculée. L'univers est régi par des lois et ces lois s'appliquent implacablement sans moyen d'y échapper. Ces lois de la physique, contrairement à celles des hommes, n'ont pas été promulguées ou décidées, elles ont été découvertes. Les lois de la thermodynamique expliquent pourquoi et comment votre café refroidi, celle de la gravitation vous dit pourquoi votre tartine tombe et celles de l'optique géométrique pourquoi il est utile de mettre vos lunettes en vous levant le matin. En électricité et en électronique, il existe également des lois. L'une d'elles est plus incontournable que les autres : la loi d'Ohm.
La carte Raspberry Pi, outre sa popularité sans cesse croissante, possède un certain nombre d'avantages parmi lesquelles sa simplicité de prise en main. Malheureusement elle possède également un certain nombre de limitations face à la concurrence, entre autres celle de la BeagleBone Black. Mais les deux cartes ont en commun leur manque cruel d'horloge temps réel. Voici comment régler ce petit problème pour moins de 10 euros.
Quelqu'un devait passer chez vous, mais vous avez dû sortir faire une course. À votre retour, une question vous taraude l'esprit : quelqu'un est-il passé quand je n'étais pas là ? Cette personne repassera-t-elle plus tard ? Vais-je avoir l'air d'un désespéré si j'appelle pour poser la question ?! Ah si seulement vous aviez votre Alfred à vous, ou mieux encore, un adorable Jarvis dévoué... Attendez voir ! Mais vous n'avez qu'à le fabriquer !
Notre sonnette intelligente fait déjà un travail tout à fait digne d'un produit commercial. Nous pouvons cependant encore l'améliorer, en particulier en fournissant à l'utilisateur une interface un peu plus étoffée qu'une simple led qui clignote. Que diriez-vous d'adjoindre à notre montage un écran LCD ?
Les cigarettes électroniques font fureur actuellement et ce n'est sans doute pas près de s'arrêter. Des boutiques poussent comme des champignons partout en France et dans le monde. Mais qu'est-ce donc qu'une cigarette électronique ? La première réponse qui nous vient à l'esprit est “une belle occasion de faire quelque chose qu'on ne peut pas faire avec une cigarette : la démonter !”
Comment obtenir un signal analogique à partir d'une sortie numérique. En d'autres termes comment, par exemple avec un interrupteur mural, faire en sorte de varier l'intensité lumineuse de l'ampoule qu'il contrôle ? Cette situation très courante en électronique numérique se règle avec une réponse qui tient en trois lettres, c'est la PWM !