Les bases de la modélisation en UML

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
106
Mois de parution
janvier 2020
Domaines


Résumé

Ah, l'UML et ses diagrammes qui font fuir certains développeurs, persuadés qu'il s'agit de documents inutiles : j'ai une idée, je code et ça marche… Certes, pour un petit script la technique fonctionne, mais pour un projet de plus grande envergure, il n'est pas inutile de travailler la modélisation !


Tout d’abord, commençons par un rappel important, UML (pour Unified Modeling Language) n’est pas une méthode comme on peut parfois le lire, mais une norme émanant de l’OMG (Object Management Group [1]). L’OMG, organisme à but non lucratif, a été créé en 1989 à l’initiative de grandes sociétés (HP, Sun, etc.). Aujourd’hui, l’OMG fédère plus de 850 acteurs du monde informatique. Son rôle est de promouvoir des standards qui garantissent l’interopérabilité entre applications orientées objet, développées sur des réseaux hétérogènes.

UML est un langage formel défini par un métamodèle (modèle d’un langage de modélisation). Il permet d’exprimer et d’élaborer des modèles objet, indépendamment de tout langage de programmation… du moment que le langage en question est orienté objet, bien sûr. C’est un support de communication performant, car ses représentations graphiques permettent de faciliter la représentation, la...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Un alter ego d’Eliza en Java faisant du calcul symbolique

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
247
Mois de parution
avril 2021
Domaines
Résumé

ELIZA a été l’un des premiers programmes (chatbot) à avoir tenté de communiquer en langage naturel. Cet article est une tentative de démystification du comportement du programme. L’interprétation d’ELIZA présentée ici est une implémentation en français qui intègre la possibilité d’effectuer des calculs de dérivées en calcul symbolique.

Programmation avec le 6502 : vers des jeux plus évolués

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
37
Mois de parution
avril 2021
Domaines
Résumé

Nous savons à présent comment exploiter les capacités du 6502 et du PPU de la NES afin de faire des jeux, comme le Pac-Man présenté lors du dernier article. J'espère d'ailleurs que certains d'entre vous ont essayé, et sont parvenus à améliorer ce programme, disponible sur le GitHub du magazine. Aujourd'hui, nous allons voir que les cartouches de jeux elles-mêmes peuvent renfermer des trésors d'ingéniosité électronique, permettant d'augmenter les capacités de base de la console.

À la découverte des namespaces mount et uts

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
247
Mois de parution
avril 2021
Domaines
Résumé

Le namespace mount, premier d'une longue série de namespaces a été ajouté à Linux quelques années après chroot() pour offrir plus de possibilités et de sécurité dans l'isolation des systèmes de fichiers. Introduit peu après et indéniablement plus simple, le namespace uts permet d'instancier les noms de machine. Les conteneurs sont bien entendu les premiers clients de ces fonctionnalités.

Godot : comment créer un jeu d’aventure

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
247
Mois de parution
avril 2021
Domaines
Résumé

Dans cette série dont cet article est le premier, nous allons découvrir comment créer un jeu aussi complexe qu’un jeu d’aventure avec le moteur de jeu Godot. Nous verrons les différentes étapes, les obstacles et les différents outils mis à votre disposition.